LITTÉRATURE ET POÉSIE

Cité engloutie, roman de Marta Barone

Cité engloutie - couverture

Cité Engloutie de Marta Barone est l’un des plus beaux livres dont j’ai eu à m’occuper ces derniers temps. Beau parce qu'il est sincère, parce qu'il est profond et riche de sens, intime et universel, mais aussi et surtout beau parce que belle est l’écriture à la fois poétique et précise, chargée d’un pathos retenu mais essentiel, où chaque mot trouve sa place, scientifiquement (à l’exclusion des rares occasions où

Le Mystère de la Fresque Maudite de Chiara Montani. Le pinceau et la loupe

Le Mystère de la Fresque Maudite - couverture

Une fresque inachevée, une peintre en avance sur son époque, des meurtres affreux, un artiste célèbre et vénéré, un despote entiché d’un manuscrit secret, une injustice restée comme une plaie ouverte… voici les ingrédients fondamentaux de ce « polar Renaissance ». Les thrillers historiques impliquant de célèbres artistes de la Renaissance italienne commencent à être nombreux. On pourrait

Santiago Posteguillo, Moi, Julia - Un empire, une destinée. Game of thrones antique.

Moi, Julia - couverture

Entre 192 et 197 après J.-C., une guerre civile secoue l’empire romain pour la désignation du nouvel auguste. Le dernier empereur de la dynastie Nerva-Antonine, Commode, est en effet mort sans descendance. A ce jeu du pouvoir, Julia Domna, épouse du prétendant Septime Sévère n’est pas la plus mauvaise, loin de là. Intelligente, belle, admirée autant que jalousée, la Syrienne va tout faire pour protéger sa famille et porter son mari à la distinction

Laura Mancini, « Rien pour elle ». Défaut de transmission

Rien pour elle - couverture

Tullia a un sacré caractère. C’est peut-être pour ça qu’elle s’en est sortie. Rosa, sa mère, ne lui laisse pas d’autre choix, résister ou se soumettre. À une vie inacceptable, un destin déjà écrit. Rien pour elle est un recueil de souvenirs. Se souvenant, Tullia se raconte sans complaisance. En remontant le temps à reculons, sa mémoire nous mène jusqu’en 1943. Dans un abri, pendant le bombardement du quartier de San

Sandrone Dazieri, La Danse du Gorille. Dernier tango à Milan

Sandrone Dazieri, La Danse du Gorille - couverture

Une retraite paisible ça se mérite. Le Gorille, ancien activiste d’extrême gauche, enquêteur officieux de cas négligés par des policiers paresseux, pensait enfin pouvoir profiter d’une retraite bien méritée dans une péniche louée sur les canaux d’Amsterdam. Mais c’était un leurre. La mort de son vieil ami Albero l’extirpe de sa torpeur néerlandaise.

Silvia Avallone, « Une amitié ». L’image au pouvoir

Une amitié de Silvia Avallone - couverture

Si vous demandez à quelqu’un une définition de l’amitié, la réponse sera farcie de mots lourds tels que fidélité, confiance, aide, disponibilité... Mais la théorie résiste rarement à l’épreuve de la réalité. La vie nous apprend que l’amitié est polymorphe. Elle assume des aspects parfois étonnants que l’on ne reconnaît pas d’emblée. Durant l’adolescence, période de tous les excès,

Wu Ming, Proletkult. La planète creuse

Proletkult - couverture

Quelque part dans la campagne russe, une étrange jeune fille, aux traits androgynes, toque à la porte du paysan Alexeï et de sa femme Pavlina. Nous sommes en 1927. D’où vient-elle ? Dans sa besace elle a de l’argent, beaucoup d’argent, sauf qu’il ne vaut plus rien. Ce sont des roubles à l’effigie du Tsar.

Francesco Fioretti. Raphaël La Vérité perdue

Raphaël La Vérité perdue - couverture

Raphaël La Vérité perdue est un roman historique. A l’intérieur de cette branche de la littérature, Francesco Fioretti a trouvé un territoire presque inhabité dans lequel il s’est confortablement installé, celui des meurtres non élucidés des grands artistes de la Péninsule. Après Dante et Caravage, voici le moment de Raphaël.

Je suis l’abysse, roman de Donato Carrisi

Je suis l’abysse - couverture

Je suis l’abysse est le nouveau standalone de Donato Carrisi, dont le titre annonce déjà la noirceur de l’intrigue. Prolifique auteur de thrillers, Donato Carrisi raconte ici l’angoisse à son paroxysme, ce qui plaira aux amateurs du genre. Attention, âmes sensibles s’abstenir…

Lux, roman d'Eleonora Marangoni

Lux, d'Eleonora Marangoni - couverture

Finaliste du Premio Strega 2019 et vainqueur du Premio Neri Pozza, Lux d’Eleonora Marangoni vient d’être publié dans sa traduction française. Invitation au voyage, quête de soi et échappée littéraire riche et inédite, Lux nous porte de la grisaille londonienne à la chaleur d’une île italienne : un programme d’autant plus réjouissant en ce mois de

Continent'Italia, dernier ouvrage de Samuel Brussell

Continent'Italia - couverture

Samuel Brussell nous avait déjà fait part de son amour démesuré pour l'Italie dans son "Alphabet triestin", où il nous racontait sa passion pour cette Italie de frontière qu'est Trieste, encore imprégnée de senteurs habsbourgeoises, pour ce monde culturel au seuil de l'extinction, dont il nous avait conduits à la recherche des traces, comme dans une

Claudia Durastanti, L’étrangère. Auto-biopic

Claudia Durastanti, L’étrangère - couverture

Écrire sur soi-même est une opération semée d’embûches. C’est un art qu’il faut savoir manier. Ce n’est pas facile de garder l’altitude nécessaire pour rester dans la sphère de la littérature sans tomber dans une sorte de journal intime dépourvu d’intérêt pour le lecteur.

Antonio Moresco, Les ouvertures. Les bals du débutant

Les Ouvertures photo de couverture - Photo Mario Giacomelli

Parler en quelques lignes de ce livre de Moresco est une opération particulièrement ardue car il s’agit d’un ouvrage très complexe. C’est une publication totalement à part dans le contexte des livres italiens traduits en français ces dernières années. Dès les premières pages, nous sommes décontenancés. Le lecteur a l’impression d’être tombé dans le terrier du lapin,

Les oracles de Teresa, roman d'Arianna Cecconi

Les

Ethnologue, Arianna Cecconi signe son premier roman, liant fiction d’inspiration autobiographique à ses recherches sur le rêve et l’inconscient des cultures d’Amérique latine. Je l’ai rencontrée dans un hôtel du 6ème arrondissement où elle m’a livrée en toute humilité la magie, les secrets et la sororité qui caractérisent ce premier roman riche de symboles et d’émotions.

Le Maître Américain de Fabrizio Gatti

Le Maître Américain - couverture

"Je connais les noms des responsables", disait Pier Paolo Pasolini en 1974 à propos des massacres et des coups d'État manqués de ces années-là. "Je sais. Mais je n'ai pas la preuve. Je n'ai même pas d'indices." "Je sais parce que je suis un intellectuel, un écrivain, qui essaie ... d'imaginer tout ce qui n'est pas connu ou qui se

Le Jardin des monstres de Lorenza Pieri

Le Jardin des Monstres - couverture

Le Jardin des Monstres qui donne son titre au livre est le célèbre Jardin des Tarots, créé par Niki de Saint Phalle à Capalbio, dans le sud de la Toscane. C'est son œuvre la plus monumentale et presque testamentaire dont la construction engagea l’artiste pendant de nombreuses années, de 1979 à 1993.

De rage et de vent, roman d'Alessandro Robecchi

De rage et de vent - couverture

On n’avait jamais vu autant de vent à Milan. Le vent en général est très rare dans la grande ville du nord. Pas de très bonne augure tout ça… Un vendeur de voitures de luxe abattu dans son show-room, un policier, déguisé en moine, blessé et une prostituée de la haute société torturée et tuée avec un fer à repasser. Voici planté le décor dès les premières pages.

Invisible de Antonio Dikele Distefano. La conscience de Zéro

Invisible de Antonio Dikele Distefano - couverture

Zéro n’aime pas son surnom. Ce jeune homme, qui n’a connu que l’Italie mais que les Italiens ne reconnaissent pas, vit dans la banlieue d’une ville moyenne d’Émilie Romagne. Zéro a dû grandir vite. Il a connu le goût amer du désenchantement de son plus jeune âge. Confronté à des problèmes matériaux constants, au déchirement de sa famille, au déménagement dans une autre ville, au

L’Île des âmes, la face cachée de la Sardaigne

L’Île des âmes - couverture

La vraie protagoniste de ce roman passionnant est la Sardaigne. Et d’ailleurs, l’auteur ne s’en cache pas (voir à ce propos notre interview), « mon roman est un hymne d’amour à la Sardaigne ». Sous forme de thriller, L’île des âmes est un plongeon dans une sorte de Sardaigne underground qui a très peu en commun avec l’image lumineuse de ses plages ensoleillées. On y croise une population abreuvée de rites ancestraux

Mamma Roma, roman de Luca Di Fulvio

Mamma Roma - couverture

A la fois roman historique, d’apprentissage et d’aventures, Mamma Roma est le dernier titre de Luca Di Fulvio. L’auteur qui a l’habitude de faire voyager ses lecteurs aux quatre coins du monde, pose cette fois sa plume en Italie. 640 pages qui nous plongent en 1870 entre le Nord de l’Italie et Rome, dans les États pontificaux. La ville éternelle n’est pas encore italienne et ici est l’un des enjeux

Escales & Scale. L’Italie de marches en marches

Escales & Scale de Mathieu Oui - couverture

Ce petit bouquin mince – il ne fait pas cent pages – et élégant, me fait penser à une habitation génoise : austère à l’extérieur, riche à l’intérieur. Mathieu Oui, journaliste et photographe passionné d’Italie, décide de se lancer dans un périple en train et en solitaire tout le long de la côte italienne de l’Adriatique à la Mer Tyrrhénienne. Nous sommes dans le « monde d’avant ». La

Liana Levi lance la collection Grandes Voix d’Italie

Collection Grades Voix d'Italie chez Liana Levi

La maison d’édition Liana Levi, qui publie depuis plusieurs années des auteurs italiens plus ou moins jeunes et célèbres mais toujours de grand talent, vient de créer « Grandes voix d'Italie » une collection de livres de poche tout spécialement consacrée à la grande littérature italienne du 20ème siècle.

ESSAIS ET DOCUMENTS

Luca Cesari, La véritable histoire des Pâtes. L’invention de la tradition

Luca Cesari, La véritable histoire des Pâtes - couverture

Jamais juger un livre d’après sa couverture. Il faut toujours garder à l’esprit ce dicton de bon sens. Pour le livre de Luca Cesari, cet adage se révèle carrément essentiel. Franchir la barrière de la couverture, franchement pas du meilleur goût et qui affiche de surcroît une erreur d’accord en latin gravée sur le marbre, n’est pas une mince affaire. On pourrait

Philosophie de la Maison d'Emanuele Coccia

Philosophie de la Maison - couverture

La lecture de ce texte court mais extrêmement dense, à mi-chemin entre un essai philosophique et une autobiographie (à moins que ce ne soit toujours le cas pour tout ce qui a trait à l'interprétation du monde ?) est un exercice salutaire de réflexion sur notre vie quotidienne. Une analyse de la structuration de nos espaces de vie, de leur signification intime, qui est considéré comme acquise par la plupart des gens, vécue comme

Claudio Magris, Croix du sud. Trois vies improbables et vraies.

Claudio Magris, Croix du sud - couverture

Quelle est notre patrie ? L’étymologie du terme nous parle de la terre des « pères ». Cependant l’anthropologue (mais pas seulement) Janez Benigar se demandait si plus que la terre « dans laquelle sont enterrés nos parents » la véritable patrie n’est pas celle « dans laquelle vivent nos enfants ». Benigar est justement le premier personnage, la première « vie », que nous raconte Croix du sud, balade

Benedetta Craveri, La Contessa. L’Histoire dans le boudoir

Benedetta Craveri, La Contessa - couverture

Finalement, les grands événements ne tiennent pas à grand-chose. Quelques galipettes peuvent changer le destin d’un pays. Et si le Risorgimento, la période de l’histoire d’Italie qui a permis à cette « entité géographique » de devenir une nation, eût été vain sans le charme de la comtesse Virginia Oldoini Verasis di Castiglione ?

AUTRES PUBLICATIONS

Fragments vénitiens de Martine et Philippe Delerm. L'anticliché

Fragments vénitiens - couverture

Venise est une ville dangereuse. Ébloui par tant de beauté, l’écrivain ou l’artiste glisse trop souvent dans le convenu, le banal, le déjà-vu. Tout ce qui a été dit et écrit, par des grands et des petits écrivains, toutes les images de carte postale qui inondent les espaces virtuels, rendent toute tentative d’un regard original pratiquement impossible. La ferme volonté se transforme en piètre velléité. Le lecteur se sent

SIGNATURES ET AUTRES ÉVÉNEMENTS

« Il Presidente » de Marco Damilano à la Maison de l’Italie de Paris

Il Presidente - couverture

En Italie comme en France on a vécu, et on vit encore, avec la poussée d’adrénaline enclenchée par l’élection du Président de la République. En France (République Présidentielle) ce sont les citoyens qui élisent le Président de la République au suffrage universel, alors qu’en Italie (République Parlementaire) ce sont les élus, députés et sénateurs, qui assument cette lourde responsabilité. Mais, qui sont ces présidents de la

Elena Rui présentation de La famiglia degli altri à La Libreria

Elena Rui

Le mercredi 24 novembre à 19h, nous vous invitons à venir découvrir "La famiglia degli altri", le premier roman de Elena Rui, publié en début d'année par Garzanti: une réflexion lucide et sans concessions sur la famille, le couple et la parentalité. Une nouvelle voix de la littérature italienne, impressionnante de maîtrise !

Version bilingue de la Divine Comédie. Rencontre avec Carlo Ossola

Carlo Ossola

Lundi 18 octobre à 18h30, la Dante Alighieri – Comité de Paris, la Maison de l’Italie et le Lycée italien Leonardo da Vinci ont le plaisir de vous inviter à la conférence qui se tiendra en l’honneur du Sommo Poeta, « Quel commentaire pour la Divine Comédie aujourd’hui ? », en présence de Carlo Ossola, professeur au Collège de France, philologue, historien de la littérature et critique littéraire.

Dante sept cents : Les célébrations de Dante Alighieri en France

Luca Signorelli Damné en enfer (1499-1502), détail, Cappella di San Brizio, Duomo di Orvieto

Pour les sept-cent ans de la mort du « sommo poeta » (poète suprême), plusieurs organismes italiens en France ont décidé de concevoir un espace de partage italo-français. Vous y trouverez toutes les manifestations (virtuelles mais pas uniquement) organisées entre la France et l’Italie en 2021 en honneur de