LITTÉRATURE ET POÉSIE

L'enfant caché, roman de Roberto Andò

L'enfant caché - couverture

Gabriele Santoro, Napolitain du Vomero, homme cultivé et sensible, amateur de musique et de poésie, a choisi de vivre en ermite. Il s’est isolé dans l’endroit le plus peuplé de Naples, à Forcella, quartier populaire aux mains de la Camorra. Ici, dans l'œil du cyclone, corps étranger à la réalité féroce du quartier, il vit dans la solitude la plus sidérale. Il sort pour se rendre au conservatoire, où il enseigne le piano, ou pour donner

Quand le requin dort, roman de Milena Agus

Quand le requin dort - couverture

Les éditions Liana Levi viennent de publier dans leur collection de poche “Piccolo”, Quand le requin dort (Mentre dorme il pescecane) premier roman de Milena Agus. Le requin est un animal dangereux, toujours sur le qui vive, mais lorsqu’il s’endort, il baisse la garde et on peut lui échapper. Enfermée métaphoriquement dans le ventre d’un requin baleine, notre héroïne sarde

Fantômes Romains, roman de Luigi Malerba

Fantômes Romains - couverture

Le lecteur français devrait récompenser l’engagement de petites maisons d’édition comme "Grenelle" à sortir d’un oubli inexplicable et immérité des auteurs importants comme Luigi Malerba. Un écrivain à l'œuvre imposante, originale et profonde, engagée et amusante, totalement absente des catalogues français depuis plus de vingt ans.

Revenir à Naples, roman de Paco Ignacio Taibo II

Revenir à Naples - couverture

Décidément, la ville de Naples a la cote en ce moment. Après des années de dénigrement, des années de mépris, des années d’oubli, la ville tient là sa revanche. Les publications - romans, essais, récits, reportages… - se multiplient. L’identité napolitaine se dilue dans le fantasme jusqu’à devenir un objet littéraire, un lieu rêvé qui n’existe qu’en rêve. Par la suite, l’abandon du terrain onirique est plutôt rugueux, le

Napoli mon amour, roman d'Alessio Forgione

Napoli mon amour - couverture

Vendu à plus de dix mille exemplaires en Italie, Napoli mon amour est le premier roman d’Alessio Forgione. Cet écrivain prometteur met en lumière le parcours d’un jeune napolitain désœuvré avec pureté et poésie.

Une affaire italienne, roman de Carlo Lucarelli

Une affaire italienne- couverture

Les bruits de la guerre se sont tus depuis peu. Nous sommes à Bologne, quelques jours avant Noël 1953. Une nation fracturée sort des décombres. Dans le silence feutré d’une ville assiégée par la neige, les affrontements se poursuivent sous d’autres formes. Les anciens opposants laissent la place à des nouveaux qui s’affrontent en équilibre instable sur une crête. La jeune république se retrouve tiraillée entre quête de

Le Ladies Football club, roman de Stefano Massini

Le Ladies Football club - couverture

Pour nous raconter des histoires, petites ou grandes, Stefano Massini manie à la perfection cette prose en vers dont il a le secret. Il a la faculté de nous plonger, par petits traits, par phrases courtes et hachées, dans le cœur de l’intrigue et des personnages. Il arrive là où les essais et les documents ne peuvent pas arriver. Même si l’auteur nous raconte des faits qui se sont

Une saison douce, roman de Milena Agus

Une saison douce - couverture

Dans un petit village de Sardaigne, non loin de la ville de Cagliari, l’annonce de l’arrivée imminente d’un groupe de migrants provoque la panique. Il ne s’agit pas de clandestins mais d’un groupe de réfugiés officiellement accueillis dans le village avec leurs « humanitaires ». Une solution transitoire dans l’attente de leur affectation définitive. Si la population locale se sent envahie, les arrivants ne sont pas contents non plus

L’arsenal de Rome détruite d'Aurelio Picca

L’arsenal de Rome détruite - couverture

Ni roman ni document, L’arsenal de Rome détruite est une sorte d’hybride littéraire qui raconte de façon saisissante des histoires sombres et méconnues de la Rome des années 1970. Des histoires de malfrats, de petits voyous sur lesquelles trébuche régulièrement le récit personnel de l’auteur. On est à des années lumières de La Dolce vita et de la Rome glamour de la « fontana di

Travailler use, poèmes de Cesare Pavese

Travailler use de Cesare Pavese - couverture

Je relis les poèmes de Pavese grâce à la sortie de ce mince volume, près de trente ans après une première lecture dans ma jeunesse. Heureusement, une édition intelligemment bilingue, texte original en face. Parce-que la poésie ne peut être traduite qu’ainsi, avec la matrice intacte à portée du regard. Et plus encore cette poésie rugueuse, comme les pierres des montagnes, qui sent la terre, au vers âpre et

À l’Autre bout de la mer de Giulio Cavalli

À l’Autre bout de la mer  - couverture

Derrière ce titre insipide se cache un roman complexe. En littérature, la traduction des titres suit souvent des parcours à la logique impénétrable. Traduco quia absurdum. À ne pas oublier que le dernier roman de l’immense John Steinbeck The Winter of our discontent (L’hiver de notre mécontentement), citation de Richard III de Shakespeare est devenu un banal Une Saison amère.

L'imposture du marronnier, roman de Mariano Sabatini

L'imposture du marronnier - couverture

À bien y penser, Rome est un symbole de malversations et de corruption depuis l'époque de Luther. Et par la suite, elle n'a pas pu se défaire de ce rôle à la fois mérité et injuste. Pensons par exemple à la Rome de Pie IX -dernier obstacle à l'unification d'Italie- symbole du pouvoir illibéral et rétrograde du pré-Risorgimento, à "Roma Ladrona" de la Ligue du Nord, à la Rome de "Mafia Capitale" de ces dernières

Le Train des enfants, roman de Viola Ardone

Le Train des enfants - couverture

Lorsqu’il sort avec sa mère, Amerigo fait toujours le même jeu : plus les chaussures des gens autour de lui sont en bon état, plus il gagne des points. Sa journée peut changer de couleur selon les souliers des piétons. La seconde guerre mondiale vient de s’achever et Naples est dans un sale état. Les chaussures des gens qui y habitent, en sont le reflet ?

L’empire de la poussière, roman de Francesca Manfredi

L’empire de la poussière - couverture

A l’école Valentina a quelques difficultés à s’intégrer. On l’appelle « la fille de la maison aveugle ». Dans le village, les racontars sont nombreux sur les habitantes de cette maison à l’architecture particulière : Des petites fenêtres sur trois côtés et le quatrième complètement aveugle. Nous sommes en 1996, l’école vient de s’achever pour laisser la place à un été de vacances. Ce sera

07.07.07, nouveau roman d'Antonio Manzini

Antonio Manzini, 07.07.07 - couverture


Après Un Homme Seul, Antonio Manzini revient (enfin !) avec 07.07.07, nouvelle enquête de son irrévérencieux mais attachant personnage, Rocco Schiavone. Ce nouveau roman ravira les afficionados du sous-préfet de police, puisqu’il nous plonge dans le passé de Rocco à Rome, avant son transfert dans le Val d’Aoste.

Le Tram de Noël, roman de Giosuè Calaciura

Le Tram de Noël - couverture

Dans ce récit choral court et intense, Calaciura nous emmène, avec le lyrisme typique de son écriture, aux limites de la civilisation. Pour atteindre ce territoire obscur où se cache l'indicible, il suffit de prendre un tram qui, du centre-ville aux vitrines illuminées de Noël, mène à des banlieues sans nom, abandonnées par Dieu et par les hommes.

Anita Pittoni, Journal 1944-45

Anita Pittoni, Journal 1944-45 - couverture

Le regard que l’on porte collectivement sur un événement ou un personnage du passé n’est jamais le résultat d’un parcours droit, rectiligne. Certains protagonistes du monde littéraire refont surface de-ci, de-là, suivant des chemins tordus, torsadés. La maison d’édition suisse La Baconnière vient de publier le Journal écrit par Anita Pittoni entre 1944 et 1945. Du même auteur vous pouvez lire

M. L'enfant du siècle, roman d'Antonio Scurati

M. L'enfant du siècle - couverture

Il y a cinquante ans, il aurait été impensable de publier ce roman sans polémique. Le succès des ventes et des critiques qu'il a eues en Italie, et que j'espère qu'il aura aussi en France, aurait été improbable aussi.

Des phalènes pour le commissaire Ricciardi, roman de Maurizio De Giovanni

Des phalènes pour le commissaire Ricciardi - couverture

Dans cet épisode automnal, le commissaire Ricciardi est confronté à une sorte de « cold case ». Un meurtre perpétré au printemps qui a été, en apparence, résolu très rapidement grâce aux aveux du coupable. L’affaire était simple, presque banale. Romualdo di Roccaspina, un noble ruiné par son addiction au jeu, a tué dans un accès de colère l’usurier qui lui prêtait

Liana Levi lance la collection Grandes Voix d’Italie

Collection Grades Voix d'Italie chez Liana Levi

La maison d’édition Liana Levi, qui publie depuis plusieurs années des auteurs italiens plus ou moins jeunes et célèbres mais toujours de grand talent, vient de créer « Grandes voix d'Italie » une collection de livres de poche tout spécialement consacrée à la grande littérature italienne du 20ème siècle.

ESSAIS ET DOCUMENTS

Alphabet Triestin de Samuel Brussell

James Joyce et Italo Svevo à Trieste

Trieste est une ville de frontière. La frontière qui la traverse n'est pas seulement celle géopolitique qui a toujours imprimé son importance et son rôle dans le passé, mais aussi celle plus éphémère, qui marque la limite entre réel et imaginaire, entre vécu et désir. Du moins c'est ce que Brussell semble nous suggérer dans ce court et inspiré texte, plus proche du journal intime que du roman ou de l'essai.

Vincenzo Imperatore, Le Grand scandale bancaire. Confessions d'un repenti

Le Grand scandale bancaire - couverture

« Comment diable un homme peut-il apprécier d’être réveillé à six heures trente par son réveil, de bondir de son lit, s'habiller, ingurgiter sans appétit un petit déjeuner, chier, pisser, se brosser les dents et les cheveux, subir les embouteillages, pour aller dans un endroit où il va gagner du fric, essentiellement pour quelqu'un d'autre, et où on lui demandera d'être reconnaissant de la chance

Songes et Fables, dernier ouvrage d'Emanuele Trevi

Songes et Fables - couverture

"Songes et fables je crée sur papier et tandis qu'à ces fables et songes ornés et dessinés je prends si grande part, tel un fou que je suis, j'en pleure et je m'indigne de ces maux inventés.
Mais de lors que mon art ne m'est pas tromperie, en serai-je plus sage ? Et mon esprit troublé alors plus apaisé ? Ou l'amour, le mépris sur plus justes raisons seraient-ils donc fondés ?

Métamorphoses, dernier ouvrage de Emanuele Coccia

Emanuele Coccia, Métamorphoses - couverture

« Notre humanité (…) est une métamorphose d’une vie antérieure ». En partant de ce terme emprunté à Ovide et introduit au XVIème siècle dans le domaine de la biologie pour définir le comportement de certains insectes, le philosophe Emanuele Coccia nous conduit à une réflexion globale sur « le monde qui nous entoure ».

AUTRES PUBLICATIONS

Le Mystère italien, dernier numéro de Manière de Voir

Manière de Voir - couverture

Quarante ans plus tard, le souvenir du jour où le corps d'Aldo Moro a été retrouvé reste vif : la chaleur de ce jour de mai, le déjeuner au bord de la mer avec mes parents, l'édition extraordinaire du journal radio sur le chemin du retour, les visages sévères et tendus de mon père et ma mère qui écoutaient en silence.

Pizzas Napolitaines de Giuseppe Cutraro

Ils y ont cru - couverture

La pizza est l'un des plats de la tradition italienne les plus répandus et les plus connus au monde. Et pour cette raison aussi l'un des plus adaptés et réinterprétés dans presque toutes les cultures. Au point de déchaîner les fantasmes les plus pyrotechniques. Il y a des années, par exemple, dans un essai dont je devais faire la critique, j'avais trouvé l'écho d'une absurde théorie qui faisait remonter la pizza à la Chine impériale, emmenée en

Je ne mangerai pas de ce pain-là d’Adriano Farano

Je ne mangerai pas de ce pain-là - couverture

Vous êtes happés par le parfum enivrant qui s’échappe d’une boulangerie parisienne où des bonnes et croustillantes « baguettes de tradition française » viennent de sortir du four ? Résistez ! Plus sucrée qu’une canette d’une célèbre boisson pétillante, la baguette de tradition, en plus d’être un faux historique, est un véritable poison.

Divine Italie, un « voyage en Italie » signé William Navarrete

Divine Italie - couverture

Quand j’ai eu entre mes mains cet objet, je me suis vite rendu compte que c’était un ovni éditorial. Il ne s’agit pas d’un texte littéraire, ni d’un document, ni d’un guide… mais plutôt des trois à la fois. William Navarrete, écrivain cubain qui vit en France depuis longtemps, après un ouvrage sur sa patrie d’origine et un deuxième sur Nice, publiés chez le même éditeur, s’attaque à l’Italie, un pays où il se rend

L’Italie en 4 ingrédients par Emmanuelle Levesque

L’Italie en 4 ingrédients - couverture

Peut-on réussir une recette en utilisant seulement 4 ingrédients ? C’est le pari de cette belle collection, « en 4 ingrédients » de la maison d’édition Mango qui compte, entre autres, L’Inde, La Thaïlande, Le Maroc, le Japon, le Liban, le Portugal et la toute dernière... L’Italie.

SIGNATURES ET AUTRES ÉVÉNEMENTS

Une journée d’ITALISSIMO, en direct de la page Facebook et la chaine Youtube de la Maison de la Poésie

Ils y ont cru - couverture

Pour cause de pandémie cette année ITALISSIMO ce sera début juillet (1-4 juillet 2021), et, si la situation sanitaire le permettra, en présence du fidèle public de la manifestation. Dans cette attente, le festival adresse un signe à ses spectateurs : Le 10 avril 2021 ce sera une journée de rencontres et de lectures construites autour Dante et Goliarda Sapienza, deux piliers de la culture italienne, que

La Divine Comédie en toutes les langues du monde

Lecture de Dante dans le monde entier

Le jeudi 8 avril à 18h30, à l’occasion du 700 ème anniversaire de la mort du Poète Suprême, la Dante Alighieri Comité de Paris et la Maison de l’Italie ont le plaisir de vous inviter à l’événement en ligne « In giro per il mondo con il Sommo Poeta: una lettura multilingue della Divina Commedia » en présence de Ghislaine Avan, réalisatrice du film « Le LA du Monde », une œuvre audiovisuelle

Dante sept cents : Les célébrations de Dante Alighieri en France

Luca Signorelli Damné en enfer (1499-1502), détail, Cappella di San Brizio, Duomo di Orvieto

Pour les sept-cent ans de la mort du « sommo poeta » (poète suprême), plusieurs organismes italiens en France ont décidé de concevoir un espace de partage italo-français. Vous y trouverez toutes les manifestations (virtuelles mais pas uniquement) organisées entre la France et l’Italie en 2021 en honneur de

Un concours pour célébrer Dante Alighieri. #ConcorsoDanteParigi

Concorso Dante - affiche

Que connaissez-vous vraiment de Dante Alighieri ? Pour en avoir le cœur net, tentez de gagner un voyage à Ravenne ! La Dante Alighieri Comité de Paris organise la première édition du “concours Dantedì Paris”, promu par le Consulat Général d’Italie à Paris, en collaboration avec l’Institut Culturel Italien à Paris. Un concours consacré à Dante à l’occasion du 700ème anniversaire de la mort du Sommo poeta. Les inscriptions sont

Le théâtre italien en résistance : voix de la dramaturgie italienne contemporain

Le théâtre italien en résistance - couverture

A l'occasion de la parution de l'ouvrage "1990-2020. Le théâtre italien en résistance" (Editions Théâtrales), dont on vous parlera prochainement, les directeurs de la publication, Federica Martucci et Olivier Favier, nous guident dans l'histoire de la dramaturgie italienne des derniers 30 ans à travers des vidéo-portraits d'auteur.e.s contemporain.e.s. Ce cycle de conversations est à

#IICChezVous jeunesse - Vive Rodari ! Le livre des erreurs lu par Denis Lavant

Gianni Rodari dans les années 1950

À l’occasion du centenaire de la naissance de Gianni Rodari et de la publication de son Livre des erreurs (traduction de Jean-Paul Manganaro) par les éditions Ypsilon, l'Institut culturel italien est heureux de fêter ce magicien des lettres en vous offrant six moments exceptionnels crées spécialement pour ravir vos oreilles et chatouiller votre imagination.

Présentation de Mille couleurs de Naples de Philippe Vilain

Mille couleurs de Naples - couverture

L’écrivain Philippe Vilain présentera son dernier livre Mille couleurs de Naples. Il dialoguera avec la journaliste Anne Eveillard. Philippe Vilain vit entre Paris et Naples. Docteur en Lettres modernes de l’Université de la Sorbonne Nouvelle, Directeur de la collection « Narratori Francesi Contemporanei » chez Gremese Editore à Rome.