PARTENARIATS CINÉMA

Alaska, un film de Claudio Cupellini

Alaska-scena film

« Alaska », réalisé entre la France et l’Italie, est le troisième long métrage de Claudio Cupellini. Ici, Elio Germano démontre encore une fois son talent indéniable.

Le film sera dans les salles à partir du 10 février 2016.

Suburra, de Stefano Sollima

Favino nel film Suburra

Dans les salles françaises à partir du 9 décembre le dernier film de Stefano Sollima. Avant première au UGC Les Halles mardi 2 décembre à 20h15.

Suburra est un quartier malfamé de Rome. Ici, l'État, le Vatican, la mafia sont impliqués dans un ambitieux projet immobilier. Une semaine, et le mécanisme se bloque. La Suburra va sombrer, et renaître.

Rétrospective Luigi Zampa à la Cinémathèque Française

Aldo Fabrizi dans une scène d'un film de Luigi Zampa

A partir du 27 janvier 2016, la Cinémathèque Française de Paris, vous propose une rétrospective consacrée au réalisateur romain Luigi Zampa. Vous pourrez assister à la projection de ses longs-métrages, de trois courts ainsi que à la conférence de Sergio Toffetti Qui êtes-vous Luigi Zampa Jeudi 11 février 2016 à 19h00 (Salle Georges Franju).

Ma mère (Mia madre), un film de Nanni Moretti

Une scène du film Ma Mère de Nanni Moretti

Encore une fois Nanni Moretti affronte le thème de l’inadéquation : la première fois, dans son film précédent « Habemus Papam », le sentiment de n’être pas à la hauteur du rôle, de la tâche qu’on s’est proposée ou que la société nous a attribuée concernait le domaine spirituel, et donc universel (puisqu’il s’agissait d’un Pape) ; cette fois dans « Mia madre » c’est Margherita qui ne se sent pas

L'attente (L'attesa), un film de Piero Messina

Juliette Binoche dans une scène du film L'Attente

« L’attente » est le premier long-métrage de Piero Messina, présenté à la 72° Mostra del Cinema di Venezia. Le film est librement inspiré du drame de Luigi Pirandello « La vita che ti diedi » (La Vie que je t'ai donnée). Piero Messina a été assistant de Paolo Sorrentino et dans son premier long-métrage – d’une maturité inattendue – démontre avoir bien appris la leçon de son maître, tout en

ACTUALITÉS DU CINÉMA

De Rome à Paris 2016. Cinéma italien en avant-première

De Rome à Paris 2016

Rome et Paris sont deux capitales unies depuis plusieurs années par un jumelage. Les deux villes multiplient les événements culturels qui les associent.

Du 28 au 31 janvier 2016, le cinéma l'Arlequin accueillera la huitième édition du Festival « De Rome à Paris ». Au programme, onze films, en langue originale sous-titrée, pour faire découvrir au public des créations récentes et de qualité du 7ème art italien.

Les documentaires de Franco Piavoli

ritratto-piavoli

Au sein de la 38e édition de Cinéma du Réel, festival international de films documentaires organisé par la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou, qui aura lieu du 18 au 27 mars 2016, sera présentée l'intégralité de l’œuvre du réalisateur italien Franco Piavoli

Cinema e Pastasciutta : A Corps Perdus de Sergio Castellitto

Une scène du film A corps perdu

En 2016 La Reine Blanche continue son cycle de films italiens suivis d'un plat de pâtes. Cinema e Pastasciutta reprend donc le 31 janvier 2016 avec le film Non ti muovere (A Corps Perdus) de Sergio Castellitto tiré du roman homonyme de Margaret Mazzantini.

Critique de Suburra, film de Stefano Sollima

favino in una scena del film

Rome 2011, il pleut et il manque une semaine à l’Apocalypse. Le gouvernement s’apprête à voter une loi qui transformera Ostia, le littoral de Rome en une sorte de Las Vegas. Le milieu est intéressé, les parlementaires sont intéressés, et le Vatican aussi est intéressé. Et tous travaillent ensemble pour que la chose se réalise. Et il pleut. À Suburra on ne fait pas de distinctions, il n’y a pas de police, à Suburra la seule loi est la loi de

Rocco et ses frères de Luchino Visconti

Rocco et ses frères - affiche

Le cinéma d'art et d'essai Marcel Pagnol de Malakoff vous invite à la projection d'un classique du cinéma italien : Rocco et ses frères de Luchino Visconti en copie restaurée. La projection aura lieu le 3 janvier 2016 à 17h.

Alaska Un film de Claudio Cupellini en avant-première

Alaska de Claudio Cupellini

L'Association Anteprima vous convie à la première avant-première de l'année 2016 : Alaska de Claudio Cupellini. La projection aura lieu le 16 janvier 2016 à 11h au Cinéma du Panthéon.

Fausto et Nadine se rencontrent pour la première fois dans les salons d’un grand hôtel à Paris, et se découvrent fragiles, solitaires et obsédés par une idée du bonheur qui semble inatteignable.

Festival Courts Devant 2015 : L'Italie pays invité

Une scène de La Valigia de Pier Paolo Paganelli

L'Italie est l'invité d'honneur du festival internationale des courts métrages, Courts Devant 2015. Au programme des courts italiens d'hier et d'aujourd'hui. Demain 13 décembre a partir de 14h vous pourrez voir des courts des années 50. A partir de 16h ce sera au tour de films plus récents.

Louisiana (The Other Side), un film de Roberto Minervini

une scene du film Lousiana

Dans les salles françaises à partir du 25 novembre 2015, Luisiana (The Other Side) le quatrième long métrage de de Roberto Minervini, a été présenté au dernier Festival de Cannes.

Dans un territoire méconnu, aux marges de la société, entre l’illégalité et l’anarchie, vit une humanité souffrante qui fait face à une menace : celle de tomber dans l’oubli.

La Vita è bella e Pastasciutta au théâtre La Reine Blanche

Une scène de la La vita è bella

Tous les mois, la Reine Blanche se met à l’heure italienne en rendant hommage au cinéma italien avec la projection de films en version originale sous-titrée. Chaque projection est suivie par un dîner de pâtes et de vins italiens. Le prochain rendez-vous est dimanche 29 novembre 2015 à 19h avec La Vita è bella (La Vie est Belle) de Roberto Benigni (1997)

Mia madre de Nanni Moretti en avant-première

Mia madre de Nanni Moretti

Samedi 14 novembre 2015 à 11h l'association Anteprima vous convie à la projection en avant-première du film Mia madre de Nanni Moretti, dont la sortie en salle est prévue pour le 2 décembre 2015.

Projection de Onde Road de Massimo Ivan Falsetta

Une scène de Onde Road

L'Association Anteprima organise la projection du film Onde Road de Massimo Ivan Falsetta, le samedi 10 octobre à 11h au cinéma du Panthéon en présence du réalisateur.

Awanagana, speaker historique de Radio Montecarlo, dans un acte terroriste mais romantique, bloque toutes les fréquences des stations de radio modernes. Une fantomatique speakerine, cachée en Calabre, inonde les ondes d’émissions datant des années 70 et 80.

CRITIQUES

Critique de Sang de mon sang, film de Marco Bellocchio

Une scène du film Sang de mon sang

Le film est structuré en trois parties, la troisième constituant l’épilogue de la première. Le lieu est le même : la prison du couvent de Bobbio, une petite ville de la région de Piacenza, en Italie. Au XVII siècle, le cavalier Federico Mai frappe à la porte du couvent : son frère jumeau, le prêtre Fabrizio, s’est suicidé. A la suite de cet événement, Federico doit réhabiliter sa réputation. Benedetta, une jeune religieuse

L'Oriana, un biopic sans profondeur

Oriana Fallaci, jeune reporter

Oriana Fallaci est le biopic de la célèbre journaliste italienne connues pour ses interviews musclées des plus grands chefs d’état et ses livres qui ont souvent suscité débat autour de la place de la femme dans la société, l’avortement, l’homosexualité ou encore l’oppression dictatoriale.

Les souffrances du jeune Michele

Une scène du film Le Garçon invisible

Gabriele Salvatores est un réalisateur éclectique qui se plaît à changer régulièrement de genre. Après des films empreints du plus pur réalisme comme Mediterraneo, Sud, Io non ho paura (L'été où j'ai grandi) et des réalisations de science-fiction comme Nirvana, voici qu'il démontre, avec ce film qui vient de sortir en salle, être un maître dans l'art de mélanger la réalité et la fiction.

L'Eveil d'Edoardo, un film drôle et profond

Une scène du film L'Eveil d'Edoardo

Ce premier long-métrage de Duccio Chiarini appartient à la catégorie des films en apparence légers. Ça se passe en été, sur une plage, les protagonistes sont des ados qui découvrent les premiers frissons de l'amour et du sexe… tout laisse penser à une comédie estivale drôle et superficielle.