Valérie Mochi

La rédaction de ces chroniques a commencé le jour où j'ai vu deux films à suite, deux portraits de femmes contemporaines, «Fortunata» l'Italienne et «Une Femme Douce» la Russe. Enchaîner la vision, quatre heures durant, de ces deux femmes humiliées, maltraitées, battues, violées a été une souffrance continue pour moi aussi. Alors j'ai décidé d'écrire, écrire sur le cinéma. Sans négliger ses aspects techniques, je veux tenter de décrypter son impact sur notre quotidien, sur nos esprits, sur nos rêves et nos cauchemars.

A travers les films italiens distribués en France, l'objectif de ces chroniques est d'associer, de faire résonner deux films entre eux pour signifier leur ancrage dans la réalité d'aujourd'hui et se rappeler que la réalisation d'un film qui est un parcours long et difficile, a toujours un sens, des secrets, des histoires à révéler.

Disperata, la vita in comune d’Edoardo Winspeare

Disperata - une scène du film « Chi va piano va sano » pourrait être la devise d’Edoardo Winspeare le réalisateur italien, qui choisit le gros plan d’un escargot glissant lentement pour ouvrir et fermer son nouveau film Disperata, la vita in comune. Dans la scène suivante, deux...

Films italiens au Cinéma du Réel 2019

Selfie de Agostino Ferrente - une scène du film Au CINEMA DU REEL, Festival International du Film Documentaire, qui se déroule au Centre Pompidou du 15 au 24 mars 2019, quelques films italiens à ne pas manquer. En compétition internationale 2 films seront projetés les 21 et 23 mars 2019 : La...

Portrait d'une jeunesse italienne

Frères de sang - une scène du film Frères de sang et A l’improviste  sont des films sur le passage de l’enfance à l’âge adulte, les copains, les premières amours, la pauvreté et surtout la tentation de l’argent facile dans la périphérie romaine pour le premier et napolitaine pour le...

Le Petit Saint et le beau diable

Lazzaro felice - photo affiche Heureux comme Lazzaro et Euforia ont tout et rien en commun : ils sont aux antipodes. Alors pourquoi les comparer ? HEUREUX COMME LAZZARO Dans un hameau de Toscane vit Lazzaro (Adriano Tardiolo), un jeune homme au regard innocent, exploité par une...

Dogman, Il vizio della speranza et Castel Volturno

Dogman - Une scène du film Et voilà, la première des Chroniques2films sera Volturnienne, car les deux films choisis pour se répondre dans ce nouvel article sont Dogman de M. Garrone encore dans les salles et candidat aux Oscars et Il Vizio della speranza de E. De Angelis...