Alberto Moravia

Ieri, oggi, domani, projection et spaghettata au Théâtre de La Reine Blanche

Ieri, oggi, domani - affiche Dans le cadre de "Cinéma et cuisine du monde", le 27 janvier 2019, le Théâtre de la Reine Blanche vous convie à la projection d'un grand classique du cinéma transalpin : Ieri, Oggi e Domani de Vittorio De Sica avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni. Trois histoires drôles et tendres, toutes les trois avec pour protagonistes Sophia Loren et Marcello Mastroianni. Trois villes, trois récits : À Naples, Adelina vend des cigarettes au...

Paris, salon des années 1900. Écritures et narrations du réalisme magique aux confins du XXIe siècle

Marwit Project L'Institut culturel italien organise un colloque en collaboration avec l'Université Tor Vergata de Rome, le 26 octobre 2018 de 10h à 18h sur le thème Paris, salon des années 1900. Écritures et narrations du réalisme magique aux confins du XXIe siècle. Deuxième volet du colloque organisé par l’Université Tor Vergata de Rome, sous la direction de Giovanni La Rosa et en collaboration avec plusieurs autres universités d’Allemagne, de Grèce,...

L’amour conjugal d’après le roman d’Alberto Moravia

Une scène de L’amour conjugal Du 3 au 20 octobre 2018 La Scène Thélème accueille le spectacle L'Amour Conjugal d'après l’œuvre d'Alberto Moravia, mis en scène par Matthieu Roy de la Cie du Veilleur. La Scène Thélème lieu hybride à Paris, ambitionne de lier le plaisir des textes, du théâtre et de la gastronomie. Le restaurant auréolé d’une étoile au guide Michelin 2017, confirmée en 2018 dispose en son sein, d’une salle de spectacle, totalement isolée. « ''Il ne faut pas...

Alberto Moravia et la jeunesse

Carmen Llera Moravia Alberto Moravia et la jeunesse : rencontre avec Carmen Llera Moravia et Alessandra Grandelis L'Institut culturel italien organise pour le 28 avril, une rencontre sur le thème Alberto Moravia et la jeunesse, en présence de Carmen Llera Moravia et Alessandra Grandelis. « Ces Indifférents peut-être ont-ils quelque chose de bien, mais au fond ils ne sont que le fruit de l’inconscient… pour faire quelque chose de parfait et de grand, il faudra...

Il faut toujours terminer qu’est-ce qu’on a commencé

Une scène du spectacle Il faut toujours terminer qu’est-ce qu’on a commencé est un spectacle librement inspiré des œuvres de Alberto Moravia en particulier du Mépris, Jean-Luc Godard, Homère, Dante. “Quand on accepte de l’argent de quelqu’un, c’est toujours que l’on a vendu quelque chose.” On connaît surtout Le Mépris par la version de Jean-Luc Godard. Nicolas Liautard et ses acteurs sont revenus au roman de Moravia et au texte d’Homère pour réécrire en forme de...

Alberto Moravia, l’Anticonformiste à la Cinémathèque française

Une scène du film Le Mépris Coll CF ©StudioCanal Après l'excellent cycle consacré à Fellini la cinémathèque française se penche sur un autre grand italien. Il ne s'agit pas d'un réalisateur mais d'un écrivain dont les livres ont souvent été adaptés au cinéma. Le cycle Alberto Moravia, l’Anticonformiste ne pouvait que s'ouvrir avec Le Mépris de Jean-Luc Godard (projection mercredi 3 mars à 20h ). Parmi les autres moments forts de cette manifestation (dont le programme complet se trouve sur le...