cinéma

Publié le lundi, 17 mai 2021 à 09h37

Réouverture des cinémas : 3 films italiens à nouveau en salle

Par Amélie Ravaut

Une scène du film Michel Ange d'Andreï Konchalovsky

Les salles de cinéma ouvrent enfin ! Dès le 19 mai, nous aurons le plaisir de pouvoir assister aux projections de trois films italiens dont l’exploitation a été plus ou moins comprise suite aux restrictions sanitaires. Mercredi prochain, Michel Ange d’Andreï Kontchalovski, Una promessa de Gianluca et Massimiliano De Serio et L’avventura de Michelangelo Antonioni seront à nouveau visibles.

Le film du réalisateur russe Kontchalovski s’attache à retracer une période de la vie de Michel Ange en un savant mélange de scènes très triviales et de moments poétiques (lire notre critique ). Il détient cette dimension spectaculaire du hiatus : faisant coïncider dans un souci de véracité historique, la violence de la vie quotidienne à la Renaissance et les moments suspendus de vision créatrice, silencieux et éternels.

Una promessa, des frères De Serio, se déroule dans le sud de l’Italie et dépeint le quotidien d’un homme endeuillé par la disparition mystérieuse de sa femme, promettant à son fils de découvrir la vérité. Inspiré d’un fait-divers, ce film engagé cherche, tout en soignant la composition plastique de l’image (proche de la peinture par moments) et en proposant une direction d’acteur impressionnante, à rendre compte des conditions de vie et de travail dans cette partie de l’Italie (lire notre critique).

Enfin, L’avventura d’Antonioni (sorti en 1960 originellement et diffusé ici en version restaurée) met en scène, dans un noir et blanc solaire, les déambulations d’une Monica Vitti en proie au doute face à la disparition, là aussi mystérieuse, de son amie. Son enquête, qui tient plus de l’errance, la pousse à parcourir une partie de la Sicile et des îles éoliennes avec le compagnon de la disparue. Leur désarroi commun les rapproche peu à peu (lire notre critique).

Les sorties italiennes, prévues initialement et reportées, arriveront prochainement dans les salles françaises. En attendant, donnons la chance à ces trois films de connaître une belle (nouvelle) existence sur grand écran.

Informations pratiques

Dans les cinémas dès le 19 mai 2021