livres

Publié le dimanche, 28 mars 2021 à 10h34

Quand le requin dort, roman de Milena Agus

Par Stefano Palombari

Quand le requin dort - couverture

Les éditions Liana Levi viennent de publier dans leur collection de poche “Piccolo”, Quand le requin dort (Mentre dorme il pescecane) premier roman de Milena Agus. Le requin est un animal dangereux, toujours sur le qui vive, mais lorsqu’il s’endort, il baisse la garde et on peut lui échapper. Enfermée métaphoriquement dans le ventre d’un requin baleine, notre héroïne sarde comprend que son seul salut c’est de se sauver.

Sa famille n’est pas normale. Elle constitue peut-être l’obstacle le plus insidieux sur le chemin de la liberté. Sevilla-Mendoza ce n’est pas non plus leur vrai nom. Le père se plaît à désigner leur « sardité » ontologique par le biais de ce nom fictif aux consonances espagnoles. Il est un esprit libre. Sans attache, il multiplie les maîtresses et les velléités de fuite, de départs vers des contrées très éloignées.
Sa mère est une absence très présente. Elle est là mais ailleurs. Artiste peintre, elle vit dans une sorte de sidération continue, effrayée par le monde et ses semblables. Elle a l’habitude de perdre son chemin à chaque sortie. Le charme d’une nature constamment distraite.
Sa tante, la sœur de sa mère, est une créature magnifique autant que malheureuse. Malgré sa plastique flatteuse et ses longues jambes, elle ne réussit pas à garder le moindre fiancé. Au bout d’un certain temps, tous se détournent d’elle. Enfin, son frère qui vit une existence symbiotique avec son piano.

Normal qu’on ait envie de s’enfuir. D’autant plus que ses rapports avec la gent masculine ne sont pas non plus satisfaisants. Prise dans un rapport sado-maso avec un homme marié, elle tente à un moment donné la carte de l’amour avec un jeune garçon. La désillusion qui s’en suit la fait tomber de nouveau dans les bras de son bourreau.

Dans ce premier roman de Milena Agus, sont déjà présents les éléments de ses romans futurs. Les ingrédients sont tous là, mais pas toujours dans le bon ordre. On ressent de façon peut-être légèrement larvée la sensation de fraîcheur et de fausse naïveté qui sont les éléments constitutifs des œuvres successives.

Informations pratiques
  • Milena Agus, Quand le requin dort, traduit de l'italien par Françoise Brun, Liana Levi (Collection Piccolo), 9 €

Vous pouvez commander ce livre, en italien ou en français, sur le site de La LIbreria