livres

Publié le lundi, 28 septembre 2020 à 09h26

Nouvelles voix de la littérature italienne dans le cadre du festival Italissimo 2020

Par Marco Lotti

De rien ni de personne - couverture

Dans le cadre du festival Italissimo qui, pour cause de Covid, a été repoussé du printemps à l'automne, le vendredi 9 octobre 2020 à partir de 17h, vous pourrez assister à une rencontre fort intéressante sur les nouvelles voix de la littérature italienne. Parmi les trois écrivains présents, Dario Levantino, auteur du remarquable De rien ni de personne, qui débattra avec Nadia Busato et Maurizio Fiorino.

Nadia Busato, Maurizio Fiorino et Dario Levantino sont trois nouvelles plumes prometteuses de la littérature italienne. Trois voix originales qui abordent avec panache le récit d’initiation et la quête de soi. Nadia Busato écrit pour le théâtre, la radio, le cinéma et la télévision. Son roman, Je ne ferai une bonne épouse pour personne, Éditions La Table Ronde. Elle plonge le lecteur dans la vie d’Evelyn McHale, dont le suicide en 1947 fit l’objet d’un cliché devenu légendaire. Ce fait divers est ici prétexte à explorer les méandres des maux psychiques autant que la violence des pressions sociales.

Maurizio Fiorino, photographe et écrivain calabrais a été en résidence à l’Institut Culturel Italien pendant le mois d’avril. Ses personnages se meuvent dans un décor méridional, constamment en équilibre entre comique et tragique, à la recherche d’une identité possible.

L’identité, les liens familiaux et les amours difficiles sont au centre de la vie de Rosario, jeune Palermitain de 15 ans, protagoniste du roman De rien ni de personne de Dario Levantino. Paru en France chez Éditions Rivages.
La rencontre dédiée aux nouvelles voix de la littérature italienne est l'un des temps forts de cette cinquième édition d’Italissimo

Informations pratiques
  • Institut culturel italien - Hôtel de Galliffet
  • 50, rue de Varenne - 75007 Paris
  • Le vendredi 9 octobre 2020 à partir de 17h