cinéma

Publié le samedi, 14 mars 2020 à 10h08

Week-end de cinéma italien exceptionnel Grand Action !

Par Valérie Mochi

L’Europe autour de l’Europe - affiche

L’Europe autour de l’Europe, Festival de films européens de Paris, 15ème édition, du 12 au 29 mars 2020.

L’Europe autour de l’Europe, c’est LE festival du cinéma d’auteur, une programmation pointue et la volonté de montrer des cinéastes affirmés ou débutants, mais toujours des auteurs. C’est aussi le festival de plus de soixante films issus de 27 pays européens, une sélection de fictions, de documentaires, de films de court métrage, d’animation et de films expérimentaux, sans oublier les invités, les prix et des rencontres. L’ambition du festival : faire connaître la culture européenne dans toute sa diversité et sa complexité.

Les films seront projetés dans des salles parisiennes mythiques, telles que le cinéma Le Saint-André-des-Arts, le Grand Action, L’Entrepôt et le Studio des Ursulines, ainsi que dans des centres culturels, écoles et universités dans Paris.

C’est aussi, le temps d’un week-end, la présentation d’un cycle exceptionnel de films italiens rarement montrés en France. Les films sont sélectionnés par Federico Rossin, qui présentera toutes les séances de Années 60 en Italie: pour un nouveau cinéma.

« L'histoire que nous voulons raconter à travers six films et six auteurs est celle d'une véritable Nouvelle Vague du cinéma italien, à la fois réalisée par des jeunes débutants, qui deviendront plus tard des ‘maestri’ acclamés (Bernardo Bertolucci et Marco Bellocchio), par des auteurs méconnus par la critique (Antonio Pietrangeli et Elio Petri), et par des artisans écartés du système et de l'idéologie dominante (Mario Bava et Ermanno Olmi). » Federico Rossin

Le public cinéphile pourra découvrir du 14 au 15 mars au Grand Action :

Les Recrues (La commare secca) Bernardo Bertolucci, 1962, Les Fiancés (I danzati) Ermanno Olmi 1963, Les Poings dans les poches (I pugni in tasca) Marco Bellocchio, 1965, Six femmes pour l’assassin (Sei donne per l’assassino) Mario Bava 1963, Les Jours comptés (I giorni contati) Elio Petri 1962 et Je la connaissais bien (Io la conoscevo bene) Antonio Pietrangeli, 1965.

« Ces films ont en commun une inventivité formelle, une vision non réconciliée du monde et le refus du modèle social néocapitaliste des années 1960. Les créations produites dans et par cette tension politico- esthétique toute italienne rejoignent ainsi les œuvres des nouvelles vagues européennes contemporaines ». Federico Rossin

Informations pratiques
  • Cinéma Le Grand Action
  • 5 Rue des Écoles - 75005 Paris
  • Du 12 au 29 mars 2020. Tél. 01 43 54 47 62