cinéma

Publié le mardi, 9 mars 2021 à 10h15

Où est la liberté ? (Dov’è la libertà?) de Roberto Rossellini, sortie de la copie restaurée en DVD

Par Valérie Mochi

Totò dans une scène de Où est la liberté de Roberto Rossellini

Un film étrange, original, qui oscille entre le burlesque et le sérieux, la comédie et le drame, un style différent dans la filmographie du maître du néo réalisme Roberto Rossellini. Tourné en 1952, Où est la liberté ? (Dov’è la libertà?) n’est d’ailleurs pas entièrement réalisé par lui, la scène finale est de Mario Monicelli et il semblerait même que Lucio Fulci et Federico Fellini aient tourné certaines scènes. Le film ne sera distribué que deux ans plus tard en1954 après de nombreux remaniements de la part des producteurs Dino De Laurentiis et Carlo Ponti.

Car ils avaient décidé de produire le film à la fois, pour promouvoir la carrière de Totò aux Etats Unis, Roberto Rossellini y était célèbre pour ses films néo réalistes et sans doute pour le scandale de sa relation avec Ingrid Bergman, et également pour relancer la carrière de Rossellini lui même en Italie après les insuccès de Europe 51 (Europa '51) et La Machine à tuer les méchants (La macchina ammazzacattivi). Ils s’entourent de scénaristes de renom, Vitaliano Brancati, Ennio Flaiano, Antonio Pietrangeli, Vincenzo Talarico et de directeurs de la photo tout aussi célèbres Tonino Delli Colli et Aldo Tonti.

Le grand acteur napolitain Totò, ayant tenu jusque là des rôles surtout comiques, peut mettre pour la première fois en valeur ses talents dramatiques. Il interprète le rôle d’un modeste barbier, Salvatore Lo Jacono, qui sort de prison après 22 ans de détention pour avoir tué son ami qui harcelait sa femme.

Le film fonctionne par flashbacks, rares dans les films de Rossellini, Salvatore Lo Jacono est au tribunal et il raconte aux juges ses aventures en prison et ses mésaventures dans le monde libre. Amer et déçu de ce monde qu’il retrouve très changé après tant d’absence, une scène emblématique retranscrit vertigineusement toute la confusion de Salvatore Lo Jacono : perdu dans la rue où il avait vécu, il cherche à retrouver ses repères, son immeuble, ses magasins habituels, tout est détruit, la guerre se lit en filigrane sur Rome en reconstruction.

Rossellini fait un portrait terrible et drôle de ce monde de l’après guerre, impresario véreux, danseurs désespérés et manipulés, marchande de sommeil impitoyable, pauvres devenus voleurs pour survivre, famille malhonnête et collabo. Et s’il réussit à insérer dans cet univers paradoxal et cruel, trois chansons du répertoire de Totò, une romance, une sérénade et une chanson d’amour, elles sont toutes les trois dans l’atmosphère du film et de son interprète, mélancoliques et napolitaines.

Compléments : Livret 20 pages : Totò, "le Picasso du rire" par Jean Gili. "Où est la liberté ?, une comédie néoréaliste", le film atypique de Rossellini remis dans son contexte par Aurore Renaut, vidéo 16'

Informations pratiques

Où est la liberté ? (Dov’è la libertà ?) de Roberto Rossellini, sortie de la copie restaurée en combo Blu-Ray/DVD chez Tamasa Distribution

Jeu-concours des combos à gagner réservé aux abonnés à notre lettre
(pour participer au concours, cliquez sur ce lien et répondez aux trois questions)