livres

Publié le jeudi, 13 décembre 2018 à 09h53

Nid de vipères, roman de Andrea Camilleri

Par Stefano Palombari

Nid de vipères - couverture

Nid de vipères est un Camilleri pur jus… tout est réglé comme une montre : dialogues rapides et spontanés, pas de temps morts, pas de lenteurs. Bref, un petit chef d’œuvre d’orfèvrerie.

Montalbano, le policier à visage humain, mènera l’enquête, assisté comme toujours de ses collègues Mimì et Fazio. La force de l’auteur sicilien est justement dans les personnages secondaires. Dans ses romans il n’y a pas de figurants. Tous les protagonistes ont un caractère propre et bien trempé. Il suffit de penser à Pasquano, médecin légiste sanguin, ou à Catarella, le policier simple et naïf.

Dans Nid de vipères un vieux comptable, Cosimo Barletta, est retrouvé mort dans sa magnifique villa sur la mer. C’est son fils Arturo qui découvre le cadavre défiguré par l’impact de la balle tirée à bout portant. L’enquête montrera au fur et à mesure le vrai visage de la victime, son penchant pour les jeunes filles et ses multiples activités.

Tout en ayant déjà vu Un Covo di vipere, épisode de la série Il commissario Montalbano, tiré de ce roman, le plaisir de la lecture de Nid de Vipères est resté intact. D’autant plus que l’excellente traduction de Serge Quadruppani, qui explique aux lecteurs quelques-uns de ses choix méthodologiques dans la préface, permet de garder l’âme et la saveur unique de la prose de Andrea Camilleri.

Informations pratiques

Nid de vipères, de Andrea Camilleri, traduction de Serge Quadruppani, Fleuve noir, 19,90 €
Pour acheter le livre, cliquez sur l'image ci-dessous