livres

Publié le mardi, 16 octobre 2018 à 09h27

Les Frères Lehman, roman de Stefano Massini

Par Stefano Palombari

Les Frères Lehman - couverture

Lehman Brothers, qui n’a jamais entendu ce nom ? Après la faillite retentissante de cette banque séculaire le 15 septembre d’il y a dix ans, ce nom est resté indissociablement lié au scandale des subprimes et donc au commencement de la crise économique et financière de 2008.

Stefano Massini s’est penché sur l’histoire de cette banque. Qualcosa sui Lehman (Quelque chose sur les Lehman) est un livre extraordinaire au sens propre du terme. Ancien et moderne. Simple et complexe. Dès les premières lignes, on comprend qu’on tient là quelque chose de très rare. L’un de ces livres qui apparaissent une fois tous les dix, vingt ans. L’un de ces livres destinés à rester.

Avec son « roman », Massini se place à la croisée de plusieurs genres littéraires. Tout d’abord la saga familiale, la référence aux Buddenbrook ou à Cent ans de solitude est évidente. Le lecteur suit les péripéties de la famille Lehman dès le débarquement d’Henry (de son vrai prénom Heyum) en 1844 à New York en provenance de Rimpar en Bavière. Son installation en Alabama, son commerce de tissus, l’arrivée de ses frères, l’expansion… Massini nous enchante avec son style rythmé, ses phrases hachées, répétées, un savant mélange de plusieurs registres, prose et poésie avant tout. Il y a quelque chose d’épique dans ce livre. Le périple de la « boutique » Lehman s’élève au rang de métaphore, se métamorphosant en une sorte de voyage mythologique de la naissance au déclin de la grande finance familiale.

Au fil des chapitres, l’auteur affine ses armes, adapte son outil. Toujours dans la mythologie. Ulysse quitte les rivages de la Grèce antique pour accoster dans l’Irlande du vingtième siècle. Le texte se déplace, se mue, devient dessin, jargon... pour adhérer à la matière traitée : la BD lors de la naissance de Superman, grâce aux investissements conséquents de la banque Lehman, les formules mathématiques pour rendre la pensée cartésienne d’Arthur Lehman, le charabia de la bourse à la création du « département trading », l’un des derniers actes des Lehman avant leur disparition.

Je ne peux que féliciter les éditions du Globe pour leur choix de publier ce chef-d’œuvre. Malgré les 830 pages, Les Frères Lehman ne doit pas effrayer le lecteur. Le livre est une ballade qui entraîne, qui saisit, qui capture. L’effort, une fois la force de gravité vaincue, est plutôt celui de poser le volume, de le lâcher, de se détacher de ses pages où le style magnifique de Stefano Massini envoûte le lecteur.

Informations pratiques

Les Frères Lehman de Stefano Massini, Globe, 24 €
Pour acheter le livre, cliquez sur l'image ci-dessous