livres

Publié le lundi, 28 janvier 2019 à 09h34

Le Dernier Jugement des Templiers, de Simonetta Cerrini

Par Riccardo Borghesi

Le Dernier Jugement des Templiers - couverture

"Les pauvres chevaliers du Christ et du Temple de Salomon", à distance de sept siècles font encore partie de notre imaginaire. Mais il le font d'une manière floue, imprécise, qui découle principalement d’une relecture "néo-templier" fantaisiste et baroque du XIXe siècle, romantique et ésotérique, faite de trésors cachés, de rituels païens et de sectes secrètes.

Pourtant tout le monde en a entendu parler : rue du Temple, le Carreau du Temple, rue vieille du Temple, Square du Temple, marquent dans la toponomastique parisienne l'emplacement de l'ancienne Maison du Temple, détruite au XIX siècle. D'autres auront peut-être vu la plaque qui indique l'endroit du supplice de Jacques de Molay en allant embarquer sur un bateau mouche au square du Vert-Galant.

Mais peu de gens connaissent vraiment l'histoire de cet ordre militaire et religieux, soumis aux vœux de pauvreté, chasteté et obéissance. Et encore moins sont ceux qui connaissent les raisons de leur fin tragique et violente, qu'on peut considérer comme le premier procès politique de l'histoire de France, et l'un des premiers exemples documentés de l'utilisation politique de "fake-news", pour le dire avec un terme très actuel.

La littérature et les études sur le sujet sont très vastes, il suffit de parcourir la bibliographie à la fin du livre pour s'en rendre compte, et pourtant Simonetta Cerrini a ressenti le besoin, c'est elle-même qui le dit en postface, d'écrire ce livre pour donner la parole aux Templiers eux-mêmes. Le texte ne s’adresse pas forcément à un public de spécialistes, mais il ne renonce jamais à la rigueur historique et scientifique, en justifiant chaque affirmation et en citant documents et recherches qui la confortent.

Chaque étape de ce procès épuisant et interminable, chaque attaque et chaque abus du Roi, chaque réponse du Pape, chaque tentative de défense des Templiers est pris en compte documents à l'appui. Et grâce à cette interprétation précise des actes, des dépositions et des jugements du procès, la composante humaine et spirituelle finit par émerger avec la force de l'évidence.

Il est difficile d’imaginer, après tous ces siècles, la souffrance physique et spirituelle de ces hommes, profondément croyants, qui souvent avaient abandonné richesses et honneurs pour se consacrer au service de l'église, et qui se découvrirent victimes sacrificielles dans la confrontation entre les deux puissances qui auraient dû les protéger : le roi de France et le Pape. La description des tortures, des privations et des menaces qu'ils ont dû subir, en plus de l'humiliation de leur dignité et de leur foi, et au mépris absolu pour la vérité, peuvent aujourd'hui paraître invraisemblables.

Pourtant, au cours de l'histoire, presque tous les procès politiques, prémices de totalitarisme, ont été fondés sur un respect purement formel de la légalité et sur le mépris flagrant de la vérité. En cela la passion des Templiers, reste d'une tragique actualité.

Informations pratiques

Le Dernier Jugement des Templiers, de Simonetta Cerrini, Flammarion, 23,90 €
Pour acheter le livre, cliquez sur l'image ci-dessous