livres

Publié le dimanche, 4 avril 2021 à 09h34

La Divine Comédie en toutes les langues du monde

Par Agnese Paganini

Lecture de Dante dans le monde entier

Le jeudi 8 avril à 18h30, à l’occasion du 700 ème anniversaire de la mort du Poète Suprême, la Dante Alighieri Comité de Paris et la Maison de l’Italie ont le plaisir de vous inviter à l’événement en ligne « In giro per il mondo con il Sommo Poeta: una lettura multilingue della Divina Commedia » en présence de Ghislaine Avan, réalisatrice du film « Le LA du Monde », une œuvre audiovisuelle dans laquelle La Divine Comédie est lue en toutes les langues et par des personnes de tous horizons et de toutes nationalités. Après la rencontre du 25 mars, le Dantedì, au cours de laquelle la Dante de Paris et l'Institut polyvalent "Leonardo da Vinci" de Paris ont organisé une table ronde virtuelle où ils ont parlé de comment et pourquoi Dante et ses œuvres sont toujours enseignés à l'école aujourd'hui, le 8 avril le mensuel rendez-vous pour célébrer Dante sera dédié à l'œuvre suprême et à l'art de l'invitée.

La rencontre se déroulera en italien, sur zoom. Jean Musitelli, Président de la Dante Paris, présentera l’événement et dialoguera avec Ghislaine Avan. Puis Simona Frascati et Valentina Frulio interviendront en posant des questions sur l’œuvre réalisée par l’invitée. Un poème audiovisuel de la durée de 100 minutes pour présenter les 100 chants de la Divine Comédie (Enfer, Purgatoire et Paradis). Depuis le tournage du film, qu'elle a commencé en 2006, la cinéaste a filmé environ 200 personnes dans plus de 40 langues différentes et 600 lieux. La sortie du film est prévue pour le 14 septembre 2021, point culminant de l’année consacrée aux célébrations de Dante Alighieri.

Chorégraphe, danseuse et vidéaste, Ghislaine Avan a toujours conjugué ces arts pour s’exprimer dans les disciplines qu’elle aime depuis des années. Pendant la réalisation des spectacles « ''Chacun en emporte une colonne'' », en 1998, où se révèle pour la première fois son langage chorégraphique et « ses Gravitations », qui l’a amenée dans le monde du jazz, elle commence la lecture du « Poème » qui lui a inspiré le projet chorégraphique « Seuil » et enfin l’idée de réaliser son voyage dans la Divine Comédie.

Informations pratiques
  • Pour plus d'informations et pour participer à l'événement cliquez ici !