cinéma

Publié le samedi, 9 juillet 2022 à 10h20

Carlo Verdone, Un Romain à Paris. Rétrospective

Par Stefano Palombari

Carlo Verdone pendant un tournage - photo Romolo Eucalitto

Dans la cadre du festival Dolcevita Sur Seine, qui débute aujourd'hui, à partir de dimanche 10 juillet 2022, vous pourrez assister à une rétrospective consacrée à Carlo Verdone, réalisateur et acteur romain. Un sacco bello, Borotalco, Bianco, rosso e Verdone, Maledetto il giorno che ti ho incontrato... ce sont des titres qui probablement ne disent pas grand-chose aux Français mais pour tout Italien ces films évoquent un humour particulier, grinçant, dans le sillon de la comédie à l'italienne.

72 ans et 60 films en tant que réalisateur, acteur, scénariste : Carlo Verdone marque avec sa filmographie une partie de l’histoire du cinéma et de la société italienne. Tout en étant profondément, obstinément, viscéralement romain. Pour la première fois une grande rétrospective est consacrée à Paris à l’héritier naturel de la comédie italienne, notamment le courant de Pietro Germi et surtout d’Alberto Sordi dont l’histoire se termine quand Verdone débute, à la fin des années 70.

Verdone, qui n’a jamais abandonné son quartier natal, Trastevere, fait de ses voisins, de leurs tics, leurs cadences et leurs visions du monde, sa source d’inspiration. Le nouveau festival “Dolcevita-sur-Seine” en partenariat avec Paris Cinéma Club va faire découvrir cet imitateur hors pair, qui a composé au fil du temps une galerie de personnages de la commedia dell’arte romaine, en peuplant un univers où règne l’autodérision, parfois grotesque, souvent poétique, et toujours comique.

Malgré ses succès et son statut de réalisateur, acteur et scénariste, il reste une pépite à découvrir pour les français. Quel bonheur de suivre les vies toujours maladroites de ses personnages, de reconnaître cet humour romain si peu condescendant, et d’apprendre par cœur (et en V.O.) ses répliques qui nous rendent tous (romains ou pas) un peu complices

Informations pratiques