livres

Publié le dimanche, 26 août 2018 à 09h48

Rome, au détour de ses bibliothèques historiques

Par Marco Lotti

La Bibliothèque Casanatense

Du 2 au 6 juin 2019, les Amis de la Bibliothèque nationale de France vous invitent à vous envoler pour la ville éternelle à fin de visiter, entre autres, ses bibliothèques. Un séjour pensé pour une découverte des hauts lieux de la culture en Italie : c’est à Rome que vous êtes invités à visiter quelques unes des plus belles bibliothèques de la ville éternelle… Corsiniana, Angelica, Casanatense sont autant de sites où l’Histoire s’expose au travers de riches collections : vous aurez tout juste 5 jours pour parcourir ces quelques hauts lieux touristiques, mais la situation de l’hôtel qui vous accueillera vous permettra aussi de vous imprégner de la dolce vita…

Au cours du voyage vous découvrirez les places les plus suggestives de la ville : la place d'Espagne , l'un des espaces urbains les plus théâtraux de la Rome baroque, avec sa fontaine de la Barcaccia et son escalier de la Trinité des Monts ; la Fontaine de Trévi , la plus théâtrale, la plus grandiose, lieu mythique du film «la Dolce Vita» ; arrêt au Panthéon ; Place Navone , construite sur le stade de Domitien vers 86 ap J.C., avec ses trois superbes fontaines dont celle des Fleuves du Bernin ; le Panthéon.

Au cours de la promenade guidée, vous aurez l'occasion de découvrir deux bibliothèques historiques importantes de Rome : Bibliothèque Casanatense , inaugurée en 1701 sur volonté du Cardinal Girolamo Casanate, de façon à ce qu'elle soit le plus proche possible Collegio Romano. Vous serez accompagnés par un responsable vers le salon monumental, où les armoires chargées, les vitrines abritant des premières éditions et la statue de Girolamo Casanate, en marbre blanc, lui confère une sacralité presque digne d'un lieu de culte.
Outre un incunable qui date de 1460, la bibliothèque conserve aujourd'hui quatre cent mille volumes, dont seulement soixante mille dans le salon principal. Seulement 40 personnes par jour sont autorisées à accéder aux salles de la bibliothèque et demander les livres en consultation.

Bibliothèque Angelica . Fondée en 1604, grâce à l'Evêque agostinien Angelo Rocca, elle est l'une des premières bibliothèques européennes ayant ouvert au public (comme l'Ambrosiana de Milan ou la Bodleian Library d'Oxford). Nichée sur la place Sant'Agostino, la bibliothèque semble être la continuation naturelle du couvent et de l'église Sant'Agostino ; elle représente - entre autres - un lieu incontournable pour qui souhaite approfondir la pensée de Saint - Augustin.

Les Archives Secrètes du Vatican. Les archives furent créées vers 1610, sur volonté du Pape Paolo V Borghese, dans le but d'abriter tous les actes et documents relatifs au Gouvernement et à l'activité pastorale du Pontife. Le terme secretum dérive du latin médiéval et signifie personnel, privé, et ne fait que confirmer le caractère précieux du document que vous pourrez visionner, accompagnés par le personnel spécialisé des Archives. Les salles qui accueillent les archives sont décorées de fresques voulues par le Pape Paolo V.

La Bibliothèque Corsiniana . Située entre la Villa Farnesina et le jardin botanique de Rome, la bibliothèque a, au fil des ans, accueilli les plus importants représentants de la communauté scientifique internationale (de Pasteur à Einstein). Après diverses péripéties historiques, elle fusionna avec l'Académie d'Italie sous la période fasciste, puis fut successivement "libérée" sur suggestion de Benedetto Croce.

Informations pratiques