cinéma

Publié le mardi, 16 avril 2019 à 12h02

Novecento, chef-d'oeuvre de Bernardo Bertolucci au cinéma en version restaurée

Par Stefano Palombari

Ils y ont cru - couverture

Novecento, le chef-d’œuvre de Bernardo Bertolucci avec Robert De Niro et Gérard Depardieu ressort le 1er mai 2019 en salle en copie restaurée. Nous vous proposons des places à gagner par le biais d'un jeu-concours pour assister à l'avant première le 30 avril 2019 à la Filmothèque du Quartier Latin.

Au cours de l’été 1901, deux enfants voient le jour dans un village d’Émilie : le premier, Olmo Dalco, appartient au monde des métayers, l’autre, Alfredo Berlinghieri, est le petit-fils d’un riche propriétaire. Ils vivront ensemble les tourments politiques et historiques de l’Italie de la première moitié du XXe siècle.

« Le retentissement international et le succès de scandale du Dernier Tango à Paris en 1972 offrent à Bertolucci la possibilité d’entreprendre un projet extrêmement ambitieux nécessitant des moyens exceptionnels. Le producteur Alberto Grimaldi réunira le plus gros budget de l’histoire du cinéma italien et permettra au jeune auteur de réaliser son rêve : une fresque violente et monumentale sur l’Italie de la première moitié du XXème siècle.

Le film s’intéresse en particulier à l’amitié de deux garçons nés le même jour, Afredo (Robert De Niro), fils de grands bourgeois propriétaires terriens et Olmo (Gérard Depardieu), bâtard d’une famille de métayers. Bertolucci intègre à son style flamboyant et maniériste l’héritage des maîtres Visconti, Pasolini et même Leone dans un film opératique sur la montée du fascisme et la résistance du prolétariat dans la campagne d’Émilie-Romagne.Le récit comprend de nombreux morceaux de bravoure et des grands mouvements de foule mais c’est dans les scènes intimistes que le réalisateur se montre le plus inspiré, signant de magnifiques moments d’insouciance, d’inquiétude ou d’horreur pure.

Dans un mouvement grandiose Bertolucci mêle les influences esthétiques d’Hollywood, Cinecittà et Mosfilm. Il propose une lecture marxiste de l’histoire de l’Italie de l’année 1901 jusqu’à la fin de la Seconde guerre mondiale. Bertolucci oppose à l’élan vital et collectif des paysans le lent pourrissement des classes dirigeantes, minées par le fascisme et diverses perversions associées au désir de puissance et de domination. Au sein de ce groupe, le couple formé par la bourgeoise Regina (Laura Betti) et le contremaître Attila (Donald Sutherland) symbolise le dérèglement monstrueux des sens et une décadence morale totale, tandis que Alfredo, témoin réprobateur mais impuissant, fait preuve d’une lâcheté politique coupable.

Bertolucci réunit une distribution prestigieuse et hétéroclite, mélange de stars de Hollywood et des meilleurs acteurs de la nouvelle génération des années 70. Gérard Depardieu, Robert De Niro, Burt Lancaster, Sterling Hayden, Romolo Valli, Dominique Sanda, Stefania Sandrelli, Laura Betti et Donald Sutherland sont inoubliables dans des performances magistrales, terrifiantes ou émouvantes.1900 est un chef-d’oeuvre d’audace et de beauté, qui n’a rien perdu de son pouvoir de sidération. »

Informations pratiques
  • Filmothèque du Quartier Latin
  • Rue Champollion - 75005 Paris
  • Le 30 avril 2019. Sortie nationale le 1er mai 2019

Jeu-concours des places à gagner (terminé) réservé aux abonnés à notre lettre