cinéma

Publié le mardi, 28 mai 2019 à 09h44

Nanni Moretti : Bianca et La Messe est finie au cinéma en copie neuve

Par Stefano Palombari

Nanni Moretti dans une scène du film Bianca

Le 5 juin 2019, Carlotta ressort au cinéma deux chefs-d’œuvre de Nanni Moretti : Bianca et La Messa è finita (La Messe est finie). Sortis au cinéma dans les année 80, ce sont les deux films qui ont permis à Nanni Moretti de se faire connaître du grand public.

Bianca et La Messe est finie forment les deux volets d’une œuvre exprimant une même angoisse existentielle face à la fin des idéaux de jeunesse. Nanni Moretti utilise le prisme de la comédie pour traiter de sujets sérieux, recourant à un sens de l’humour unique, à la fois absurde, mordant et touchant.

Même si les héros qu’il incarne dans ces deux films partagent avec lui de nombreuses préoccupations communes, ces derniers commencent à prendre davantage d’autonomie par rapport à lui, à s’ouvrir aux autres. À travers eux, Nanni Moretti s’impose désormais comme le chef de file d’une nouvelle génération de cinéastes, prenant le pouls d’une société italienne en perpétuelle mutation.

Bianca. Marilyn Monroe, établissement aux méthodes d’enseignement alternatives. Son passe-temps favori est d’observer la vie des gens, couples d’amis ou simples voisins, et de retranscrire leurs faits et gestes dans ses carnets. Doté d’une éthique ultra-exigeante, croyant à la fidélité absolue, Michele cherche la femme idéale. Mais lorsqu’il croit l’avoir trouvée en la personne de Bianca, professeur de français dans son établissement, il se met à paniquer. Pendant ce temps, certaines personnes de son entourage meurent dans des conditions mystérieuses...

La Messe est Finie. D voilà nommé dans une paroisse de la banlieue de Rome, près de l’endroit où il a grandi. En arrivant, il découvre avec stupeur une église vidée de ses fidèles. C’est que le dernier prêtre en activité a fait scandale en quittant les ordres pour fonder sa propre famille. Pensant trouver du réconfort auprès de ses parents, de sa sœur et de ses amis de jeunesse, Don Giulio déchante rapidement. Infidélité amoureuse, crise de mysticisme aiguë, tentation du terrorisme politique, il ne comprend plus les gens qui l’entourent...

Informations pratiques

Au cinéma dès le 5 juin en copie restaurée

Jeu-concours des places à gagner (terminé) réservé aux abonnés à notre lettre