cinéma

Publié le vendredi, 15 juillet 2022 à 14h07

Marcel ! de Jasmine Trinca. Jeux de rôle

Par Stefano Palombari

Alba Rohrwacher joue le rôle de la mère dans le film Marcel! de Jasmine Trinca

Marcel !, premier long-métrage de l’actrice Jasmine Trinca, est un film féminin, malgré le prénom masculin du titre. La protagoniste, une jeune fille particulièrement silencieuse - magnifiquement interprétée par la très jeune franco-italienne Maayane Conti -, sa mère, sa grand-mère, sa tante et ses amies …. Les hommes, quand ils ne sont pas décédés, sont des présences discrètes, des ancillae mulierum.

Marcel est un chien, un petit caniche, pas très beau, qui épaule la mère (Alba Rohrwacher) dans son spectacle d’« art de rue ». En réalité on se rend vite compte que c’est plutôt elle qui épaule le quadrupède, véritable protagoniste du spectacle et de la vie de famille. Le tout dans une Rome, insolite, sauvage, inhabitée, intime. Le film est tourné entre l’Aventino et Testaccio.

Jasmine Trinca s’amuse à jouer et à se jouer des rôles socialement définis. Dans son film, ils sont tous chamboulés voire inversés : La fille, par sa maturité aphasique, est la mère de sa mère, personnage fantasque et inconstant (d’où le titre, Being my Mom, du court-métrage qui a inspiré le film), les morts en tant qu’absents, montrent une présence qui fait souvent défaut aux vivants, les animaux (le chien, les oiseaux, les cigales...) mènent la danse et jouissent d’une sorte de monopole du champ acoustique, la valise, cet objet iconique, est intraitable sur le choix de la destination…

Le première expérience de Jasmine Trinca derrière la caméra se révèle très convaincante. Le spectateur sera surpris par la richesse des éléments de réflexion, les nombreux clins d’œil cinématographiques, la maîtrise de la réalisation et le jeu remarquable des acteurs.

Informations pratiques
  • Au cinéma dès le 27 juillet 2022

Jeu-concours des places à gagner (terminé) réservé aux abonnés à notre lettre