Archives Opéra

Publié le samedi, 14 septembre 2019 à 10h13

L’Inondation, opéra en deux actes de Francesco Filidei et Joël Pommerat

Par Stefano Palombari

Francesco Filidei avec Yael Raanan-Vandor (rôle de La Voisine) et Thomas Palmer (chef de chant). DR S.Brion

Du 27 septembre 2019 au 3 octobre 2019, l'Opéra Comique mettra à l'affiche L'Inondation, un opéra deux actes de Francesco Filidei, et Joël Pommerat, inspiré du texte homonyme d'Evgueni Zamiatine. Création Commande de l’Opéra Comique. Tarif préférentiel pour nos lecteurs (voir ci-dessous)

Parce qu’ils ne peuvent pas avoir d’enfant, deux époux finissent par adopter une orpheline. L’adolescente se fait une place imprévue dans leur foyer et dans leurs cœurs. Dans ce faubourg de Saint-Pétersbourg la parole entre les époux s’est raréfiée et les silences deviennent pesants. Le monde que la femme s’est construit pour surmonter la tristesse de sa vie affective va se dérégler tandis qu’en cette fin d’hiver montent les eaux du fleuve.

À l’invitation de l’Opéra Comique, Joël Pommerat écrit pour la première fois un livret d’opéra original, et il a choisi pour sujet cette nouvelle d’Evgueni Zamiatine, publiée en 1929. L’écrivain de plateau partage avec le compositeur Francesco Filidei, dont c’est le deuxième opéra, l’élaboration du discours et du temps du spectacle. De leur collaboration étroite, de cette composition menée à deux pour la scène, en complicité avec musiciens et chanteurs, naît une nouvelle éloquence qui traduit la densité sourde d’une vie intérieure.
Leur partition de sons, d’images et de silences est, bien entendue, mise en scène par Joël Pommerat, et dirigée par Emilio Pomarico à la tête de chanteurs-acteurs intenses et habités.

Argument. L’homme reproche à sa femme le fait qu’ils n’ont pas d’enfant. Elle a la quarantaine, il faut se rendre à l’évidence, elle n’enfantera jamais. Jusqu’à ce jour, ils n’en avaient jamais parlé et ce reproche sonne le glas de leur couple.

Le femme, très peinée, voit son voeu plus ou moins exaucé lorsqu’un voisin meurt, laissant livrée à elle-même une jeune fille de quatorze ans, désormais orpheline. Le couple recueille la jeune fille sans se douter du drame qui va se jouer. La femme, pourtant heureuse d’avoir ainsi satisfait son mari a du mal à créer des liens ne serait-ce qu’amicaux avec la jeune fille, mais l’homme, lui, laisse parler son désir et délaisse la couche conjugale pour rejoindre la jeune fille pour qui il éprouve une vive attirance.
Apeurée à l’idée de perdre son mari, la femme va tenter le tout pour le tout pour que l’intruse quitte sa maison, tandis que la Néva déborde de son lit et envahit la ville.

Informations pratiques
  • Opéra comique
  • 1 place Boieldieu – 75002 Paris. Renseignements et réservations : 0825 01 01 23 (0.15/ minute)
  • Du 27 septembre 2019 au 3 octobre 2019

Tarif préférentiel 30% (valable jusqu'au 27 septembre) de réduction en catégorie C et D pour les séances du 27 et 29 septembre. Pour bénéficier de l'offre cliquez sur ce lien