livres

Publié le mercredi, 31 janvier 2018 à 09h18

Les ramoneurs lombards à Paris, présentation de l'ouvrage

Par Marco Lotti

Les ramoneurs lombards à Paris - couverture

Présentation est signature de l'ouvrage Les ramoneurs lombards à Paris, Histoire d'une émigration séculaire, de Silvia Ceccomori, éditions l'Harmattan le 12 février 2018 à 19h. L'auteure sera présentée et interviewée par le journaliste Guy Rossi-Landi.
« Quand apparaissent les premiers ramoneurs ? » vous demandez-vous. Mais depuis qu’il y a des cheminées, des cheminées fixes sur les parois...au XII e siècle !

Qui connaît l'histoire passionnante et séculaire de ces émigrants provenant du Val Vigezzo ? Courant les rues parisiennes, on les voit déambuler un chapeau sur la tête, les vêtements rapiécés, les guêtres usées, portant une raclette et un long bâton et criant : « Haut en bas ! » Mais ces misérables sont honnêtes et leur réputation atteint la Cour. Ils deviennent ramoneurs des Maisons Royales, puis marchands ramoneurs, grâce aux privilèges royaux.

Si certains développent la filière marchande, d’autres perfectionnent la filière des cheminées : ils réparent celles qui fument, puis fabriquent des cheminées et des poêles qui « ne fument pas ». Le XIX e siècle est l’âge d’or des fumistes vigezzins, dont certains seront des bienfaiteurs. Ce succès a son ombre, cependant : l’exploitation des jeunes enfants contraints à grimper dans les cheminées devenues de plus en plus petites....

Cet ouvrage dépeint l'histoire des ramoneurs "lombards", émigrés à Paris. Misérables mais honnêtes, leur réputation atteint la Cour et leur permet de devenir ramoneurs des Maisons Royales. Certains développent la filière marchande, d'autres le perfectionnement des cheminées au cours du XIXe siècle. Le succès a son ombre : les cheminées devenant de plus en plus petites, la profession exploite des jeunes enfants pour y grimper.

Silvia Ceccomori est docteure en Études indiennes. Arrière-petite-fille de ramoneurs de Crana en Val Vigezzo, elle ignorait tout de ce passé familial. C'est en consultant les archives de Santa Maria Maggiore qu'elle découvre la réalité, et décide de se pencher sur l'histoire de ces émigrés en France.

Informations pratiques
  • Espace L'Harmattan
  • 21 bis rue des Écoles, 75005 Paris
  • 12 février 2018 à 19h