cinéma

Publié le vendredi, 16 décembre 2022 à 14h25

Les Huit montagnes d’après le roman de Paolo Cognetti

Par Stefano Palombari

Alessandro Borghi et Luca Marinelli dans une scène du film Les Huit montagnes

''Au centre de la terre se trouve le plus haut sommet du monde, le mont Meru, entouré de huit mers et de huit montagnes. La question est : quel est celui qui a le plus appris, celui qui s’est rendu sur les huit montagnes, ou celui qui a grimpé au sommet du mont Meru ?''

Mercredi 21 décembre 2022 sort au cinéma Les Huit montagnes, film de Felix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch qui a reçu le prix du jury au dernier festival de Cannes.

Tiré du roman homonyme de Paolo Cognetti et porté par un casting d’exception (Luca Marinelli, Filippo Timi, Alessandro Borghi…) Les huit montagnes est un film d’une rare justesse. Sa durée, plus de deux heures, ne doit pas effrayer. C’est un film profond qui ne tombe jamais dans la pédanterie. Les réalisateurs ont su trouver le ton juste pour accompagner la narration qui ne présente jamais de fausse note. Les acteurs sont époustouflants dans leur rôle. Luca Marinelli et Alessandro Borghi, bien que tous les deux romains, sont parfaitement à l’aise dans la peau d’un turinois pour le premier et d’un montagnard de la Vallée d’Aoste pour le deuxième.

Pietro est un garçon de la ville, Bruno est le dernier enfant à vivre dans un village oublié du Val d’Aoste. Ils se lient d’amitié dans ce coin caché des Alpes qui leur tient lieu de royaume. La vie les éloigne sans pouvoir les séparer complètement. Alors que Bruno reste fidèle à sa montagne, Pietro parcourt le monde. Cette traversée leur fera connaître l’amour et la perte, leurs origines et leurs destinées, mais surtout une amitié à la vie à la mort.

Informations pratiques
  • Au cinéma dès le 21 décembre 2022

Jeu-concours des places à gagner (terminé) réservé aux abonnés à notre lettre