cinéma

Publié le mardi, 27 septembre 2022 à 10h26

Les aventures de Gigi la loi. La loi de la nature

Par Stefano Palombari

Pier Luigi Mecchia incarne Gigi dans le film d'Alessandro Comodin

Gigi est un policier municipal. Il aime les plantes, les arbres, la nature. Son jardin est un endroit sauvage où les végétaux sont libres de s’exprimer, ce qui n’est pas du goût des voisins. Ils pestent pour qu’il les coupe. Dans son travail, il montre la même nonchalance. Il est la loi oui, mais une loi cool, humaine. Il n’applique pas forcément le règlement à la lettre quand il ne le considère pas nécessaire. Gigi est une personne simple, touchante comme la nature qui l’entoure. Il est totalement en osmose avec son territoire, une région à la frontière entre la Vénétie et le Frioul.

Le film nous le montre en uniforme au volant de sa voiture de policier, parfois seul parfois à côté d’un ou d’une collègue. Il patrouille, contrôle, interroge, aide. Il parle aussi, mais peu. Soit avec son collègue, soit, quand il est seul, au micro avec la centrale. Les gens de la région ne causent pas beaucoup. Ses manières désinvoltes lui attirent souvent des ennuis. Son supérieur, personnage fantomatique appelé avec moquerie « le faisan », l’a dans le viseur.

Gigi a un esprit rêveur. Même vis à vis d’une jeune et charmante collègue, il garde son côté bon enfant. Il la drague maladroitement. Avec candeur. Comme une sorte de devoir.

Gigi la loi est un film délicat à l’image son protagoniste. Au fil des kilomètres parcourus par la voiture de Gigi, on découvre cette région magnifique entre mer et montagne. La région d’Alessandro Comodin, le jeune réalisateur du film. Une belle surprise cinématographique qui nous offre un peu de douceur dans cette rentrée morose.

Informations pratiques
  • Sortie nationale le 26 octobre 2022

Jeu-concours des places à gagner (terminé) réservé aux abonnés à notre lettre