cinéma

Publié le mercredi, 30 août 2017 à 09h40

Le Veuf de Dino Risi en version restaurée

Par Roberta Spirito

Ils y ont cru - couverture

Aujourd’hui 30 août 2017, ressort en salle, en version restaurée, un film injustement méconnu du grand Dino Risi : Le Veuf, Il vedovo, avec Alberto Sordi et Franca Valeri. C'est une belle occasion pour voir un Alberto Sordi époustouflant dans un chef-d’œuvre d'humour noir. Le Veuf est le deuil de l’idéal conjugal vu par Dino Risi.

Alberto Nardi, homme d'affaires médiocre et dépensier, est marié à la riche et dominatrice Elvira. Il apprend sa mort dans un accident de train. Mais comment cacher sa joie en ce temps de deuil ?

Alberto Nardi est très proche des autres rôles interprétés par Sordi tout au long de sa carrière comique : un ambitieux burlesque, grotesque, parfois ridicule mais toujours attachant. Et surtout on retrouve la fonction motrice du protagoniste Sordi dans le dispositif filmique des œuvres de Risi ou bien de Scola. Dans son habit léger, la réalisation du Milanais traite d’un sujet grave : celui de l’échec personnel du personnage principal, son insatisfaction, le mépris de sa femme, et le fait qu’il ne trouve sa place ni à l’intérieur de son couple ni au sein de la société italienne du miracle économique. L’argent (le capital) est le centre de gravité de ce film qui se rapproche donc de films importants de cette période comique, pourtant très divers en termes de réalisation comme Il Boom (Vittorio De Sica), L’Argent de la vieille (Luigi Comencini), Affreux, sales et méchants (Ettore Scola).

La femme d’Alberto, Elvira Almiraghi (Franca Valeri), possède un fort patrimoine et a ainsi accès à un riche réseau de per- sonnes fortunées et d’hommes d’affaires. Le personnage principal est donc dans l’ombre d’une femme douée pour la ges- tion financière et qui n’appartient pas à la même catégorie sociale. Pour obtenir ce qu’Elvira possède, Alberto va élaborer un plan pour tuer sa femme à l’aide de sa connaissance de la mécanique des ascenseurs. Mais sa stratégie ne fonctionne pas et c’est Alberto qui est pris à son propre piège. Tout en cherchant à organiser un décès « accidentel », Alberto joue son rôle social à la perfection. Tout comme sa femme. Et tout l’entourage semble adhérer à cette mise en scène et devient acteur de l’hypocrisie sociale que Risi met en scène avec l’ironie qui lui est propre.

Nous vous signalons également la sortie en salles la semaine dernière en copie restaurée d'un grand classique du cinéma transalpin : I Magliari de Francesco Rosi avec Alberto Sordi, Belinda Lee et Renato Salvatori. Mario, ouvrier italien, part pour l’Allemagne la tête pleine de rêves et d’espoirs. Ayant épuisé toutes ses économies, il rencontre Totonno, un compatriote qui le prend à son service. Mais le trafic auquel se livre Totonno se révèle plus que douteux...

Informations pratiques

Le Veuf de Dino Risi, copie neuve, sortie en salle le 30 août 2017