cinéma

Publié le mercredi, 23 août 2017 à 12h42

I Magliari, un film de Francesco Rosi

Par Valentina Pasquali

I magliari - foto di scena

Le cinéma Mac Mahon vous propose de découvrir cette semaine une pépite du cinéma italien réalisée en 1959 par Francesco Rosi avec un immense Alberto Sordi : I Magliari (qu'on pourrait traduire en français par "les arnaqueurs", "les débrouillards"...) Ce 2ème film de Francesco Rosi est passionnant par son propos entre discours social néoréaliste (le sort de ces italiens déracinés après-guerre), film noir et comédie (dans le style du Pigeon de Mario Monicelli en 1958). La mise en scène est également remarquable avec de fabuleuses scènes urbaines de nuits (ambiance «sur le vif» qui n'est pas sans rappeler la Nouvelle Vague en France) esthétiquement magnifique (quelle restauration et quel noir & blanc !)

Vous serez évidemment emballé par la prestation hilarante d’Alberto Sordi, déchaîné dans son personnage de petit escroc, d’une puissance comique irrésistible. Il emporte tout sur son passage. À ses côtés le jeune Renato Salvatori alors en pleine ascension (un an avant Rocco et ses Frères), et une vraie découverte : Belinda Lee à la beauté radieuse, superbe de complexité sans jamais céder au pathos facile (l'actrice anglaise qui disparaîtra deux ans plus tard, à 25 ans, dans un accident de voiture).

1959, Mario (Renato Salvatori), quitte Naples pour l'Allemagne chercher une vie meilleure, la tête pleine de rêves et d’espoirs. Au bout de quelques semaines, ayant épuisé toutes ses économies, il rencontre Totonno (Alberto Sordi) un compatriote italien, spécialiste des petites arnaques, qui lui propose de rejoindre sa lucrative activité. Mario accepte sans trop se poser de questions et entre ainsi, à son insu, dans une bande de malfaiteurs qui opère dans le quartier de la gare. Bon an, mal an, Mario parvient à s'adapter à sa nouvelle existence et même à rencontrer l'amour...

Initialement sorti en France seulement en 1985 (soit 26 ans après sa sortie italienne), I Magliari est donc inédit en salles depuis 32 ans et, attention, ne restera qu'une seule semaine à l'affiche du Mac Mahon.

Informations pratiques
  • Cinéma Mac Mahon
  • 5 Avenue Mac-Mahon, 75017
  • Du 25 au 28 aout