livres

Publié le dimanche, 19 mai 2019 à 10h09

La littérature italienne est-elle européenne ?

Par Roberta Spirito

Walter Siti

« Comment peut-on être persan ? » Cette célèbre question, formulée par Montesquieu il y a presque trois siècles, renvoie à un problème qui n’a rien perdu de son actualité : la construction de « l’identité » par rapport à la figure de « l’autre ».

À l’occasion du Festival du Vème arrondissement Le Quartier du livre « Les livres et l’Europe », le mercredi 22 mai 2019 à 17h45 aura lieu la rencontre La littérature italienne est-elle européenne ?. Il s'agit d'interroger le thème des fondements littéraires de la culture européenne, en soulignant l’apport de la littérature italienne à la culture du continent.

Walter Siti, écrivain et critique littéraire qui a enseigné la littérature à l’École normale supérieure de Pise et dirigé l’édition des œuvres complètes de Pasolini, prix Strega en 2013 pour Résister ne sert à rien (Métailié) et auteur de La Contagion (Verdier, 2015), dialoguera avec Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la Culture et de la Communication, femme de lettres qui, après avoir raconté dans son premier roman, Les Derniers jours de la classe ouvrière (Stock, 2003), la vie de son grand-père et le déclin des industries minières en Lorraine, vient de publier son troisième roman, Les Idéaux (Fayard, 2018).

Les deux auteurs questionneront la dimension européenne de la littérature italienne, leur travail d’écrivain et leur relation avec les œuvres qui ont fait l’Europe. Rencontre organisée par l'Institut culturel italien de Paris en collaboration avec Académie de Paris - Chancellerie des universités de Paris-Sorbonne. Les inscriptions se font à l’adresse suivante et ce dans la limite des places disponibles : dir-cab.recteur@ac-paris.fr

Informations pratiques
  • Chancellerie des universités de Paris- Rectorat
  • 47, rue des Ecoles - 75005 Paris
  • Le mercredi 22 mai 2019 à 17h45