théâtre

Publié le samedi, 17 octobre 2020 à 10h33

La fuite de Ciro Cesarano et Fabio Gorgolini d‘après On ne sait comment de Luigi Pirandello

Par Stefano Palombari

Une scène de la pièce La fuite

Le Théâtre 13 accueille du 10 novembre 2020 jusqu'au 20 décembre 2020 la pièce La fuite de Ciro Cesarano et Fabio Gorgolini inspirée d'On ne sait comment de Luigi Pirandello. Dans un univers haut en couleur, proche des comédies du cinéma italien des années 60 et 70, "La Fuite" interroge notre difficulté à accepter nos propres erreurs. Le questionnement philosophique de Luigi Pirandello sur nos actes inconscients nous met face aux arrangements de chacun avec sa propre conscience.

Nicola gère un restaurant italien au bord de la faillite. Il n’y a plus de clients, même ses employés vont manger « Chez Mario », le restaurant d’en face. On vient cependant de lui confier l’organisation d’un repas de mariage. C’est une occasion inespérée, mais Nicola n’a pas l‘habitude des grands buffets. À deux jours de la cérémonie il n’y a pas assez de chaises, il lui manque des assiettes, il n’a pas de quoi payer les nappes et depuis quelques jours Beatrice, la cuisinière, ne vient pas travailler. Romeo, son mari, a perdu la raison, on ne sait comment...

On ne sait pas comment est la dernière pièce achevée de Luigi Pirandello, un drame philosophique qui porte une réflexion existentielle sur le rôle de l’inconscient. Dans sa pièce, l’auteur sicilien part du constat que l’on peut commettre des actes indépendants de notre propre volonté : “ ça arrive ! On ne sait comment mais ça arrive ! ” s’écrie le personnage principal à plusieurs reprises dans l’œuvre originale. Peut-on refuser d’assumer nos actes involontaires face aux autres ? Si une partie de nous est reliée à l’inconscient peut-on vraiment décider de ce que l’on fait ?

À travers un jeu de miroirs entre l’irrationalité qui investit parfois nos actions et la lucidité qui peut animer ce qu’on a l’habitude d’appeler « folie », l’auteur sicilien mène une réflexion sur la nature de notre conscience et sur le concept de liberté individuelle dans notre relation aux autres.
L’universalité et la modernité des thèmes que Pirandello aborde dans son œuvre nous ont poussés à formuler une réécriture de son texte dans un contexte nouveau.

Informations pratiques
  • Théâtre 13
  • 103A Boulevard Auguste Blanqui - 75013 Paris
  • Du 10 novembre 2020 au 20 décembre 2020, du mardi au samedi à 18h30 (pendant la durée du couvre-feu), le dimanche à 16h

Jeu-concours des places à gagner réservé aux abonnés à notre lettre
(pour participer au concours, cliquez sur ce lien et répondez aux trois questions)