livres

Publié le mardi, 27 avril 2021 à 09h32

Et votre vie s’enfuture ? Rencontre avec Carlo Ossola

Par Agnese Paganini

Agnolo Bronzino. Portrait allégorique de Dante

Le lundi 3 mai 2021 à 18h, dans le cadre de la Semaine italienne 2021 de l’ENS, la Dante Alighieri Comité de Paris et les étudiants de l’Ecole Normale Supérieure de Paris ont le plaisir de vous inviter à l’évènement en ligne « Une œuvre qui s’infuture » en présence de Carlo Ossola, Professeur au Collège de France, philologue, historien de la littérature et critique littéraire italien. « S’enfuturer » (Infuturarsi), c'est-à-dire mener une vie qui va « se prolonger dans le futur, à la différence des malveillances de ses ennemis », est le thème choisi par la Semaine italienne de cette année qui portera sur ce néologisme dantesque tiré de la rencontre de Dante avec son ancêtre Cacciaguida (Chant XV du 'Paradis').

La rencontre se déroulera en français, sur zoom, et Jean Musitelli, Président de la Dante de Paris, coordonnera l’évènement et dialoguera avec l’invité. Cette édition de la Semaine italienne, du 3 au 8 mai 2021, débutera donc par l’intervention du Professeur Ossola qui reprendra et situera le thème au cœur de ces journées dont le message est le suivant : « les circonstances adverses auxquelles nous soumet la vie ne sont parfois que des espaces d'imagination des possibles et l'occasion de nous projeter avec élan dans un avenir qui reste à inventer ». Organisée avec la collaboration de la Dante de Paris, la rencontre « Une œuvre qui s’infuture » permettra ainsi de rentrer de façon nouvelle dans La Divina Commedia di Dante Alighieri, le « Sommo poeta » dont nous célébrons cette année le 700ème anniversaire de la mort.

Le programme de la Semaine italienne de l’ESN est très riche et parmi les invités nous trouvons les deux historiens Alessandro Barbero et Patrick Boucheron, les auteurs Lisa Ginzburg, dont le roman « Cara Pace » est l’un des livres candidats au prestigieux Premio Strega 2021, Valentina Maini (La mischia, Bollati Boringhieri, 2020) et Andrea Inglese (La vita adulta, Ponte alle grazie, 2021). Il y aura aussi une rencontre avec des poètes italiens contemporains tels que Jessy Simonini (Campi di battaglia, Sensibili alle foglie, 2021), Fabrizio Bajec (Sogni e risvegli, Amos, 2021), Franco Costantini (Scorporare, Transeuropa, 2021) et d’autres encore… Qu’attendez-vous alors pour vous plonger dans la culture italienne ?

Informations pratiques

Pour plus d'informations et pour s'inscrire à l'événement cliquer ici