théâtre

Publié le mardi, 25 février 2020 à 11h56

Sur les pas de Léonard De Vinci, théâtre musical à partir de 6 ans

Par Karima Romdane

 Sur les pas de Léonard De Vinci- couverture

Le Théâtre de Paris Plaine accueille du 26 février au 15 mars, un spectacle jeune public à partir de 6 ans " Sur les pas de Leonardo". Après le succès de Misérables, William Mesguich et son équipe de comédiens-chanteurs-musiciens ont décidé de plonger dans l’histoire d’un des plus grands génies de tous les temps : Léonard De Vinci. Lors d’une de ses visites au Louvre, Lisa, jeune artiste plasticienne et son frère Léo vont être transportés cinq cents ans en arrière par l’intrigante Joconde… Ce voyage fantastique et musical en pleine Renaissance italienne va être l’occasion pour eux de rencontrer et côtoyer le grand maître Da Vinci, peintre, sculpteur, inventeur fou, humaniste, précurseur dans de nombreux domaines et rêvant de faire voler l’Homme. Parce que le présent se nourrit de l’héritage du passé et que la transmission est essentielle, Léo et Lisa ne seront plus jamais les mêmes après cette rencontre initiatique.

Les 3 personnages

Léonard de Vinci Nous sommes à la Renaissance. Le maître est dans son atelier, en pleine folie créatrice. Le personnage de Léonard est toujours en transe, perpétuellement en train de griffonner, décrivant sa machine à voler, se confiant aux deux adolescents sur ses travaux anatomiques, sur son écriture codée. Il leur explique qu’il doit assurer la logistique et la mise en scène d’une prochaine fête grandiose que le Duc lui a commandé. Léonard de Vinci apparaît dans cette création comme un peintre reconnu, mais aussi le génie aux multiples facettes qui passera à la postérité. Il a un côté tendre et pédagogue. Il nourrit une relation particulière avec son modèle, la Joconde, femme d’un riche florentin, dont il a fait le portrait, et qui lui rend visite de temps à autre.

Mona Lisa, dit La Joconde Exposée au musée du Louvre, elle remarque Lisa, souvent courbée sur son carnet d’esquisses et qui essaie de reproduire son mystérieux sourire.Nous comprenons vite qu’elles entretiennent une relation quasi mère-fille, elle est très attendrie par Lisa. Reconnaissant en elle quelque chose du talent du Maître, elle décide l’emmener au siècle de la Renaissance accompagnée de son frère Léo, pour rencontrer Léonard de Vinci. Elle est « le passeur » entre passé et présent. Elle assure son travail de « portrait exposé » avec grand sérieux, fidèle à son poste aux heures d’ouverture au public du musée. La nuit, elle se rend chez elle, à Florence, dans son palais, au XVIème siècle. C’est un personnage à l’opposé de sa réputation de portrait, empreint de douceur, de mélancolie, et de mystère….Ici, elle est vive, pleine d’esprit, d’humour et avec un fort caractère (quelque peu féministe ?!), plaidant en faveur de Lisa et Léo pour que Léonard de Vinci les accepte dans son académie. Elle s’entend à merveille avec lui et nourrit une profonde admiration à son égard.

Lisa Lisa est une jeune fille douce et sage. Orpheline de ses deux parents, elle s’occupe de son frère Léo, adolescent au tempérament opposé au sien. Elle sait ce qu’elle veut faire dans sa vie : peintre, comme Léonard de Vinci, qu’elle admire énormément. Elle cherche constamment à se perfectionner. C’est ainsi qu’elle entraîne le plus souvent possible son frère au musée du Louvre, où elle pose ses cahiers de dessin face à La Joconde, en qui elle reconnait une « amie » bienveillante. Là elle tente de percer par le trait, son mystérieux sourire, pour égaler le Maître.

Léo Le jeune Léo est protégé par Lisa. Orphelin comme elle, il n’a plus que sa grande soeur au monde. Il la suit partout et n’hésite pas une seconde à traverser le tableau de La Joconde pour l’accompagner chez Léonard, 500 ans plus tôt. Contrairement à Lisa, il est assez perdu et ne sait quoi faire de sa vie. Il a aussi un tempérament plus turbulent. Désemparé quand il se retrouve dans l’atelier de Léonard, celui-ci va lui faire confiance, le traiter avec bienveillance, et l’écouter avec attention. Impressionné par Léonard, et par l’intérêt que celui-ci lui porte, Léo va s’intégrer très vite aux pratiques de l’atelier, enfin trouver une raison de vivre, une activité constructive et le goût d’apprendre. En le considérant, Léonard lui prouve qu’on peut à tout moment de sa vie trouver sa voie.

Texte : Estelle Andrea. Mise en scène : William Mesguich. Compositions musicales : Estelle Andrea. Costumes : Alice Touvet. Création lumières : William Mesguich. Vidéo : Laura Verveur et Boris Carre. Avec Estelle Andrea, Oscar Clark, Julien Clément, Magali Paliès

Informations pratiques
  • Espace Paris Plaine
  • 13 Rue du Général Guillaumat, 75015 Paris (Tram Georges Brassens, M°Porte Versailles). Tél . 01 40 43 01 82
  • Tarif 10 € : adultes, enfants
  • Du 26 février au dimanche 15 mars 2020 à 15h