danse

Publié le mercredi, 12 octobre 2022 à 11h19

Stage sur la danse rituelle de la région de Naples : le féminin sacré

Par Karima Romdane

le féminin sacré- couverture

L'association Sudanzare vous invite les 29 et 30 octobre à un stage sur la danse rituelle de la région de Naples en présence de deux artistes invités Biagino De Prisco, Chanteur et joueur de tammorra et Maurizio Graziano, Danseur.

La danse dite "ballo sul tamburo" ou plus récemment "tammurriata", typique de la Campanie (région de Naples - Italie) est liée aux rites de dévotion de la Vierge. Les dépositaires de ces rites, comme d'autres, sont les Femminielli (pluriel de Femminiello, « petite femme » en napolitain, vient de l'italien femmina « une femme » et -ello, suffixe diminutif masculin), les transgenres qui depuis toujours occupent une place importante dans les cultes populaires. A travers l'expérience du danseur Maurizio Graziano, qui a travaillé avec Roberto De Simone - compositeur et musicologue italien, ancien directeur du Théâtre San Carlo de Naples - et du chanteur et musiciens Biagio De Prisco, parmi les derniers dépositaires des chants traditionnels liés au culte de la Vierge, vous allez découvrir le monde mystérieux de la danse sacrée pratiquée encore aujourd'hui dans le villages autour du volcan Vésuve. Vous explorerez la danse de la tammurriata et vous vous laisserez initier à un culte antique de matrice méditerranéenne, qui est dédié avant tout à la Mère Terre. Mais surtout vous allez découvrir un corps nouveau ou l'énergie masculine et féminine cohabitent de manière harmonieuse.

Le féminin sacré, c'est cette connexion avec la déesse-mère et cette puissance qui nous anime et nous appelle à l'honorer. Souvent associée à la douceur et la compassion, cette source intérieure est bien plus qu'on lui concède. Découvre les multiples facettes de l'énergie féminine et sa véritable essence sacrée. Le Féminin sacré, c’est cette essence féminine du don de vie, c’est le concept de matrice créatrice remplie d’amour, en harmonie avec la nature et avec le reste de la Création. Cette essence féminine (ainsi que les qualités qui y sont rattachées) se retrouve chez les femmes, mais peut également être présente chez les hommes. Le féminin représente bien plus que la potentialité de donner la vie, c’est l’énergie créatrice à l’état pur. Loin d’être résumée à la simple douceur, c’est une véritable force intérieure intuitive, parfois illustrée comme la femme sauvage. Le Masculin sacré (qui est quant à lui est souvent associé à la force, à l’action, à la destruction et au rationnel) et le Féminin sacré seraient comme le yin et le yang, deux parties d’un tout qui s’harmonisent en se complétant. L’Univers maintient son équilibre grâce à ces deux pôles aux forces complémentaires et opposées.

Informations pratiques
  • Micadanses
  • 15 et 20 Geoffroy L'Asnier 75004 Paris (métro Pont Marie, Hôtel de Ville)
  • Tarif plein 120€, Tarif réduit 100€, pour réserver en ligne
  • Les 29 et 30 octobre 2022 de 13h à 16h