art et artisanat

Publié le mercredi, 10 novembre 2021 à 08h17

Riccarda Montenero, Habités par la peur, Exposition à la galerie Mémoire de l’Avenir

Par Ilaria Venneri

Habités par la peur

Du 13 novembre au 18 décembre 2021, Mémoire de l’Avenir présente Habités par la peur, le dernier projet photographique de l’artiste italienne Riccarda Montenero.

« La peur ne nous abandonne jamais : enfant ou adulte, nous sommes constamment habités par la peur. La peur est un sentiment obscur, profond et puissant en raison de sa capacité à conditionner les subjectivités et même le sentiment commun. » R.M.

Ce sentiment, aux causes ou aux objets multiples, touche à la fois les processus cognitifs et les représentations sociales. Résultat d’un danger pour son intégrité physique ou psychologique, résultat d’un emballement collectif, de manipulations, liés à tel ou tel sujet, l’emprise de la peur peut produire des comportements d’exclusion, de violence, des postures conformistes soumises à l’autorité nous dit Denise Jodelet, spécialiste des représentations sociales.

Elle poursuit « Cela ne doit pas empêcher de se tourner vers les potentialités de résistance et d’innovation des citoyens (…). Cela passe par la force des idées, des représentations et des imaginaires qui donnent forme et matière à des visions alternatives ».1 C’est précisément la recherche qui est au cœur de l’œuvre de Riccarda Montenero : créer des lieux de résistance par la force de propositions visuelles. Des lieux de résistance à la violence et au rejet, sujets récurrents dans son travail, à l’égard des êtres en position de « fragilité».

Riccarda Montenero les choisit comme modèles pour dire les processus de violence auxquels ils sont confrontés, sans jamais les victimiser et pour rappeler la force qui est la leur. Dans ce travail, c’est le corps d’une personne âgée qui vient par ses gestes incarner les formes de peurs et d’oppositions qui lui sont faites.

Riccarda Montenero a proposé à la réalisatrice Teresa Scotto di Vettimo, de porter son regard sur son travail. Elle présente au sein de cette exposition le court-métrage Habillés par la peur: vision d’un visiteur ordinaire interprété par Laurent Borel et en collaboration avec Riccarda Montenero.

Dans le cadre de cette exposition se tiendra le 11 décembre prochain à 18h la performance Alphabet Ailé de Constance Chlore avec le danseur David Pisani et la création sonore de Romain Pangaud. Cette performance est issue du dernier ouvrage de Constance Chlore Alpha Bêta Sarah, qui, sur fond de violences intrafamiliales, se déploie autour du rêve lumineux d’Ernest d’apprendre à voler comme un oiseau.

L’ensemble de l’exposition et la performance seront présentés lors de la Journée Internationale de la Philosophie le 18 novembre 2021, diffusée en ligne par l’UNESCO.

Informations pratiques
  • Galerie Mémoire de l’Avenir
  • 45/47 rue Ramponeau 75020 Paris
  • Du 13 novembre 2021 au 18 décembre 2021