art et artisanat

Publié le samedi, 23 mars 2019 à 15h20

Origine, œuvre de la sculptrice italienne Maria Cristina Carlini

Par Roberta Spirito

Origine de Maria Cristina Carlini

Jusqu'au 12 avril 2019 au Beffroi - Place du Louvre vous découvrirez l’imposante et originale œuvre « Origine » de la sculptrice italienne Maria Cristina Carlini.

La grande installation en grès, composée de sept colonnes polychromes de différentes hauteurs, s’élève au-delà de trois mètres, avec un élan modulaire qui évoque la musicalité de la création. Les colonnes rappellent les antiques temples, les danses et les sons primaires. Ces trois éléments mènent le spectateur aux origines de la vie mais en même temps vers la lumière d’un futur proche.

Une centaine de cercles en grès montés sur une structure de fer surgissent de la terre et composent la monumentale création ; elle met en évidence le lien étroit entre l’homme, la terre et le ciel, avec un regard anthropologique présent dans toute la production de l’artiste.

En effet, la pensée fondatrice de Maria Cristina Carlini est centrée sur l’origine, l’évolution de l’univers et sur les quatre éléments - Air, Eau, Terre, Feu - thèmes toujours présents dans sa forte expression artistique. Les minéraux, les végétaux, les animaux - ainsi que l’homme - sont toujours perçus comme liés, équilibrés.

Les sculptures naissent directement des mains de Maria Cristina Carlini qui travaille dans une absolue harmonie et dans le respect de la nature. En effet, l’artiste colore, malaxe et donne forme à ses œuvres avec des éléments qui proviennent des fonds marins, des forêts pétrifiées, des poussières volcaniques, des oxydes et des minéraux. La sculptrice n’ajoute pas d’éléments qui puissent heurter ou blesser la nature ; son œuvre célèbre la beauté de la terre, en la ramenant à ses origines ; elle envoie un message d’énergie positive aux vertus écologiques pour la survie de la planète.

Selon une idée d’Anna Mari, le montage scénographique, à l’intérieur du Beffroi contribue à accueillir le visiteur dans une ambiance qui conduit à une réflexion sur le passé, le présent, le futur et sur l’importance des interventions de l’homme pour de la sauvegarde de la terre qui l’héberge.

Aspects biographiques. Maria Cristina Carlini, d’origine italienne, se passionne, très tôt, pour la céramique, un amour qui l’accompagnera toute sa vie ; c’est le point de départ pour tester différents matériaux comme le fer, plaques de métal, bois récupéré, résine, verre.

Au début des années ’70 elle s’installe à Palo Alto en Californie où elle fréquente le California College of Arts and Craft ; par la suite elle vit à Bruxelles où elle continue à expérimenter les techniques liées à l’argile, technique qu’elle poursuit lors de son retour en Italie.

Informations pratiques
  • Mairie du 1er arrondissement
  • 4 Place du Louvre - 75001 Paris
  • Jusqu'au 12 avril 2019