cinéma

Publié le jeudi, 27 février 2020 à 09h49

Le Champion « Il Campione » de Leonardo D'Agostini au cinéma Écoles Cinéma Club

Par Valérie Mochi

Stefano Accorsi et Andrea Carpesano dans une scène du film Il Campione

A l’occasion de la 7e édition de la Semaine des cinémas étrangers, l’Institut Culturel Italien propose Le Champion (Il Campione), un film qui a remporté de nombreux prix, Nastro d'Argento, prix du public aux rencontres du cinéma italien de Toulouse et au festival du film italien de Villerupt Cette manifestation est organisée par le Forum des instituts culturels étrangers à Paris (Ficep) du 26 février au 3 mars 2020, et elle a choisi cette année de mettre à l’honneur les  «premiers films».
Le Champion ne sortira sur les écrans français qu’en juillet 2020, c’est l’opportunité de le voir bien avant l’été.

Ce premier long-métrage de Leonardo D'Agostini se déroule dans le milieux du foot de haut niveau. Il met en scène une confrontation, entre Christian Ferro, Andrea Carpenzano, (qui jouait dans Frères de sang (La terra dell'abbastanza)), un jeune joueur professionnel adulé de l’AS ROMA, hyper riche grâce à ses talents de footballeur et Valerio Fioretti, Stefano Accorsi, un prof pauvre (un pléonasme en Italie), désabusé, seul, dépassé et qui ne connaît rien du football.

Christian Ferro est entouré de ses amis d’enfance des quartiers déshérités de Rome, parasites, ils n’ont de cesse de l’entraîner dans des bêtises d’adolescents ou de jouer à la console, sa fiancée ne vit que pour ses followers, son agent est hyperactif, son père un escroc et sa collection de voitures de sport ne suffit plus à le distraire. Son président de club décide alors de le mettre au pas et menace de le priver de match s’il ne passe pas son bac car Christian est en train de détruire son image auprès du public. En veste de velours et regard triste, le prof accepte le défi, motivé par un salaire qu’il n’imaginait pas. Il doit remettre l’élève rebelle aux études, tâche ardue pour tous les deux, Valerio Fioretti vivant lui-même avec l’ombre de son passé.

Par hasard Christian rencontre une amie d’enfance de son quartier Alessia, Ludovica Martino, étudiante, elle paie ses études en remplissant les distributeurs de machines à café au stade ou il s’entraîne. Il commence à se rendre compte que sa vie n’est qu’artifice, entre Valerio Fioretti le prof, et Alessia l’étudiante, Christian peut envisager de retrouver un équilibre.

Le film a obtenu des dirigeants de l'AS Rome le droit d'utiliser le logo et les maillots de l'équipe, et de tourner dans le vrai centre sportif de Trigoria, ce qui plaira aux amateurs de foot.

Informations pratiques
  • Écoles Cinéma Club
  • 23 Rue des Écoles - 75005 Paris. Tél. 01 43 25 72 07
  • Le 1er mars 2020