cinéma

Publié le vendredi, 2 avril 2021 à 09h23

La guerre des volcans, en ligne avec L’institut culturel italien

Par Amélie Ravaut

La guerra dei vulcani - affiche

Le documentaire de Francesco Patierno La guerra dei vulcani, réalisé en 2012, sera disponible en ligne (et gratuitement sur inscription) à partir du vendredi 2 avril 2021 pour une durée de deux jours. Il retrace la genèse de deux films rivaux, tournés de manière concomitante durant l’été 1949 et se déroulant tous deux sur les îles éoliennes, au nord de la Sicile : Stromboli de Roberto Rossellini, mettant en scène Ingrid Bergman et Vulcano de William Dieterle avec Anna Magnani. Mais la mise en parallèle des deux tournages et de leur histoire respective n’est pas, en réalité, le sujet principal. C’est ce que se joue hors-plateau : histoires d’amour, scandales, trahisons, voyages internationaux secrets, rebondissements, incendies, éruptions volcaniques et même tentatives d’espionnage. Une succession relativement incroyable de péripéties, qui sembleraient tout droit sorties d’un film elles aussi.

La guerra dei vulcani débute par des plans sous-marins et des essais de prise de vue en mer par une équipe de tournage qui a convoqué Roberto Rossellini pour visionner et monter les images. A l’origine de ce projet, il y a Renzo Avanzo, cousin du réalisateur, qui lui propose de développer un sujet autour des îles éoliennes et de mettre en scène Anna Magnani. Elle et Rossellini sont alors en couple et vivent une histoire compliquée : leurs tempéraments, leurs désirs et leurs craintes ne cessent de bousculer leur quotidien. Mais les choses ne se passent pas comme prévu… Par un hasard assez improbable, Rossellini entre en possession d’une lettre passionnée que lui a adressé Ingrid Bergman, actrice d’origine suédoise devenue star d’Hollywood, icône d’une beauté pure, dont les rôles ont forgé une image quelque peu froide et distante. L’exact opposé de Magnani, une actrice qui incarne la femme du peuple, une femme au tempérament souvent courroucé, aux éclats de voix, à la démesure.

Rossellini, un matin, s’éclipse aux États-Unis et part rejoindre Bergman. Ils reviendront ensemble, tourneront ensemble Stromboli et la suite est bien connue. Entre-temps, Avanzo comprend ce qui est en train de se jouer. Avec sa société de production Panaria Film, il se rend aux USA pour débusquer des financements : il revient, quant à lui, accompagné du réalisateur William Dieterle et, avec une Magnani rageuse et vengeresse, ils entament le tournage de Vulcano, concurrent direct de Stromboli. De fil en aiguille et de péripéties en péripéties, la presse s’empare du sujet, un sujet en or : sur deux îles quasi voisines, deux tournages aux sujets pratiquement identiques, avec deux actrices déchirées par leur amour pour un même homme.

Bien entendu, le documentaire de Francesco Patierno ne se limite pas à relater ces événements du point de vue des médias d’alors, ni de l’opinion publique, partagée entre les deux camps, se renversant au gré des rebondissements. A la voix narrative féminine qui explique le déroulement des faits, se mêlent des images d’archive et coupures de journaux ainsi que des extraits de films qui, de façon saisissante et grâce au travail de montage, redoublent le réel. Ou inversement. De manière fine se dédoublent les fils de narration et de perception, ainsi que les niveaux de réalité. On entrevoit la situation des cinémas hollywoodiens et italiens au sortir de la guerre, les enjeux d’un tournage et d’une production, le métier d’actrice – le métier de femme, les difficultés de la vie quotidienne sur les îles, le pouvoir des médias, les mœurs en cette fin 1949, la postérité des deux œuvres, la fin d’un amour. Et la naissance d’une image : une femme reprend connaissance, seule sur une île étrangère, elle s’avance au milieu des fumées sur une terre calcinée et, s’éveillant à la beauté, elle s’éveille à elle-même.

Informations pratiques
  • Le film est projeté dans le cadre d’un tout nouveau cycle ayant pour thème l’insularité et notamment les îles dites « mineures », d’autres films seront proposés prochainement. Les informations sont ici !