musique classique

Publié le vendredi, 4 octobre 2019 à 09h31

Inspirations italiennes : Haendel, Mozart avec l'Ensemble Le Palais royal

Par Karima Romdane

Inspirations  italiennes - couverture

C'est un concert inédit et un aller simple pour l'Italie que vous proposent les 17 et 18 octobre, Le Palais royal et Catherine Trottmann avec "Inspirations italiennes". Très demandée sur les planches des différentes maisons d'opéra françaises et internationales, c'est la première fois que Catherine Trottman se produira en récital avec orchestre dans une salle parisienne, et avec un programme concocté à 4 mains par ses soins et par Jean-Philippe Sarcos, tous deux amoureux de musique italienne.

L’esprit, la langue, les modes de vie et les paysages d’Italie ont suscité une musique colorée, contrastée, évidente, éclatante. Dans la musique italienne le chant est premier. La mélodie dicte ses lois à l’harmonie, au contrepoint, à l’architecture musicale même.

Dans leur jeunesse, Haendel et Mozart étudient en Italie. Toute leur vie leur musique gardera l’empreinte des couleurs romaines et le rythme du style italien.

Catherine Trottmann, Jean-Philippe Sarcos et Le Palais royal interprètent dans ce concert les œuvres les plus italiennes de Haendel et Mozart. Les deux génies ne purent pas se connaître puisque Haendel meurt alors que Mozart n’a que 3 ans. Mais Mozart fut transporté en découvrant les partitions de Haendel. Sa Messe en ut mineur en porte la trace éblouissante. Tous deux chantaient avec le même accent du Sud, tous deux faisaient exulter leurs chanteurs avec les mêmes inspirations italiennes.

Avec : Catherine Trottmann, soprano, Le Palais royal, orchestre sur instruments d'époque, Jean-Philippe Sarcos, direction

Au programme : Georg Friedrich Haendel (1685-1759), Salomon : Arrivée de la reine de Saba, Joshua : Air « O had I Jubal’s lyre », Le Messie : « Rejoice », Concerto grosso, Op. 6 No. 10 : extrait, Giulio Cesare : Air « Piangeró la sorte mia », Giulio Cesare : Air « Da Tempeste », Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Messe en ut mineur, K. 427 : « Laudamus te », Symphonie n°29, K. 201, Motet Exsultate jubilate, K. 165

Informations pratiques
  • Salle historique du premier Conservatoire
  • 2 bis rue du Conservatoire 75009 Paris (M° Grands boulevards)
  • Gratuit pour les -12 ans. Tarifs : Prestige 46€ / A 36 € / 24 € -26 ans 10 €.
  • Jeudi 17 et vendredi 18 octobre 2019 à 20h30