musique classique

Publié le dimanche, 10 octobre 2021 à 09h28

Petite messe solenelle de Rossini par Giulio Prandi, Sandrine Piau et Coro Ghislieri

Par Karima Romdane

 Gioachino Rossini : Petite messe solenelle- couverture

Après deux sorties emblématiques dédiées à Jommelli et Pergolèse, pierres angulaires de l’âge d’or de l’école napolitaine, Giulio Prandi présente son troisième enregistrement autour du répertoire choral italien.

Face au défi que représente ce chef-d'oeuvre essentiel de Rossini, Prandi a choisi une voie originale et audacieuse, fruit d’une profonde réflexion artistique. La toute nouvelle édition critique de la Fondation Rossini de Pesaro est utilisée ici pour la première fois dans un studio d'enregistrement ; trois instruments rares, plus ou moins contemporains de l'œuvre - des pianos Érard et Pleyel, un harmonium Débain - ont été sélectionnés pour assurer un son authentique, vital, lumineux, garanti par l'art du claviériste Francesco Corti, professeur à la Schola Cantorum Basiliensis. D'illustres solistes ont été engagés en la personne de Sandrine Piau, José Maria Lo Monaco, Edgardo Rocha et Christian Senn. Enfin, la contribution fondamentale du Coro Ghislieri, un ensemble réputé mondialement dans le milieu de la musique ancienne, vient sceller un enregistrement d'une qualité rare.

La Petite Messe solennelle est présentée par Rossini comme son Dernier péché mortel de vieillesse. Musique sacrée ou « sacrée musique », comme il l’écrira lui-même dans une dédicace au Créateur, l’ouvrage constitue à maints égards le testament musical de celui que l’on surnomma « le cygne de Pesaro ». Les airs et les choeurs qui le composent figurent parmi les plus beaux écrits du XIXe siècle.

Fondé en 2003 par Giulio Prandi, Coro e Orchestra Ghislieri est l'un des ensembles baroques italiens les plus affirmés de sa génération. En résidence permanente au Collegio Ghislieri de Pavie, il participe aux Festivals les plus renommés d'Italie et d'Europe : Festivals de La Chaise-Dieu, Besançon, Pontoise, George-Enescu de Bucarest, Oude Muziek à Utrecht, AMUZ-Anvers... L'activité principale de l'ensemble est centrée sur la redécouverte du répertoire sacré du XVIIIe siècle italien et l'exécution en concert d'ouvrages rares ou inédits.

Avec : Giulio Prandi, Coro Ghislieri, Sandrine Piau

Informations pratiques
  • Dans les bacs
  • Sortie le 8 octobre 2021
  • Jeu-concours des albums à gagner, réservé aux abonnés de notre newsletter (Prochainement)