musique traditionnelle

Publié le dimanche, 5 novembre 2017 à 11h17

Et toute l'Italie se remet à chanter ! de retour au Théâtre de la Vieille Grille

Par Karima Romdane

Et toute l'Italie se remet à chanter- couverture

Le Théâtre de la Vieille Grille accueille de nouveau les 21 et 22 novembre "Et toute l'Italie se remet à chanter" crée par les deux comédiennes et chanteuses italiennes Margherita Trefoloni et Anna Andreotti et mis en scène par Anne Quesmand, il retrace l'histoire d'Italie du XX siècle à travers les paroles des poètes et les chants qui l'ont accompagnées.

"C'est de là que nous sommes parties : chanter en duo. Au fil du temps c’est devenu une évidence face à laquelle on ne pouvait pas reculer ! Nous nous sommes rencontrées à 1200 km de chez nous, mais nous sommes nées à 70 km de distance. Nos origines, Sienne et Florence, si proches et pourtant historiquement en éternel conflit, ne nous ont pas arrêtées !

Voilà qu’est né Et toute l’Italie se remet à chanter, un voyage pour questionner notre rapport au pays, une tentative pour comprendre, à travers la “loupe” de la poésie du XXe siècle et des chants traditionnels, l’histoire proche de l’Italie. Raconter l’histoire du peuple italien, de la première guerre mondiale à aujourd’hui, à travers les mots de poètes peu ou pas connus en France pour essayer de nous comprendre, citoyennes du monde, émigrantes en terre de France ! "

Il n'est pas nécessaire parler l'italien, tout est dit, exprimé, savamment traduit pour ne jamais éloigner ni ennuyer le spectateur. L'intimité du chant ou sa révolte, la sincérité lucide des paroles des poètes tracent le paysage d'une nation européenne là, juste au confins, si proche et si lointaine. Italie adulée dans son passé, mais Italie méconnue en son temps présent. Un spectacle utile, humain parfois éclairant sur notre propre présent de Français, d'Italien, d’Européens. Un spectacle pour faire découvrir une Italie loin des clichés avec ses rêves et ses contradictions, un véritable approche de la culture italienne.

Spectacle conçu, écrit, interprété par Anna Andreotti et Margherita Trefoloni - Mise en scène : Anne Quesemand - Lumières : Samuel Zucca - Production : Arsenal fragile/La Maggese

Informations pratiques
  • Théâtre de la Vieille Grille
  • 1, rue du Puits de l'Ermite (M°Place Monge). Tél. 01 47 07 22 11
  • Plein tarif : 20 €, étudiants et chômeurs : 15 €- Groupes (à partir de 10 personnes) : 16 €. Moins de 13 ans : 12 €
  • Mardi 21 et mercredi 22 novembre 2017 à 20h30