cinéma

Publié le vendredi, 15 décembre 2017 à 12h03

Coeurs purs, un film de Roberto de Paolis

Par Valentina Pasquali

Cuori puri - foto di scena

Agnese et Stefano vivent à Rome dans deux mondes que tout oppose. Elle, 18 ans, est couvée par une mère croyante qui lui demande de faire vœu de chasteté jusqu’au mariage. Lui, 25 ans, a grandi entre trafics et vols occasionnels, et veut s’affranchir de son milieu en acceptant un travail de vigile. Quand ils se rencontrent, se dessine l’espoir d’une nouvelle vie.

Cœurs purs est l’histoire de Stefano et Agnese, deux jeunes radicalement différents, qui tombent amoureux l’un de l’autre et qui, pour envisager de rester ensemble, doivent apprendre à s’éloigner des convictions sur lesquelles ils se sont construits. Pour écrire le film, De Paolis a choisi d’examiner la périphérie urbaine : les centres sociaux, les camps de roms, mais aussi les églises dans lesquelles il a observé ce qu’était la réalité de la communauté chrétienne d’aujourd’hui.

L’écriture du scénario est rapidement devenue une expérience de vie. Pour comprendre vraiment ces personnes, pour mieux écrire sur eux, il a voulu s’imprégner de leur vie en la partageant, sans les juger.

Les « cœurs purs » du film, de Stefano et Agnese, sont aussi des cœurs pleins de détermination, peu enclins au mystère ni disposés à devenir autre chose que ce qu’ils sont. Ce sont des « cœurs parfaits », enfermés dans des cages de verre. Le besoin de sortir de leurs cages, de se salir, d’échapper à eux-mêmes, les amène à converger l’un vers l’autre. pour s’aimer l’un l’autre, pour se confronter à eux-mêmes aussi, ils doivent accepter de corrompre leur idée de pureté.

Informations pratiques
  • Sortie nationale 3 janvier 2018

Jeu-concours des places à gagner (terminé)  réservé aux abonnés à notre lettre