art et artisanat

Publié le vendredi, 25 mars 2022 à 09h37

Boldini (1842-1931), Les plaisirs et les jours, Exposition au Musée du Petit Palais

Par Ilaria Venneri

Les plaisirs et les jours

Le Petit Palais consacre une grande exposition à l’artiste italien Giovanni Boldini ( (1842-1931), dont la dernière rétrospective en France remonte à plus de soixante ans.

Pourtant, le portraitiste virtuose fut l’une des plus grandes gloires du Paris du tournant des XIXe et XXe siècles, en observateur attentif de la haute société qu’il admirait et fréquentait. Une scénographie évocatrice et immersive accompagne un parcours riche de 150 œuvres mêlant peintures, dessins, gravures, costumes et accessoires de mode prêtés par des musées internationaux et de nombreuses collections particulières. À travers l’œuvre de Boldini, l’exposition invite à revivre les plaisirs de la Belle Époque et l’effervescence d’une capitale à la pointe de la modernité.

Né en Italie, à Ferrare en 1842, Boldini passe la majeure partie de sa carrière dans la Ville lumière. Proche de Degas mais aussi de Proust, il évolue dans les milieux aristocratiques et bourgeois et connait de son vivant un succès incontestable, devenant le portraitiste favori d’une clientèle riche et internationale. Dans ce Paris capitale de la mode, il n’a pas son pareil pour représenter princesses et riches héritières parées des plus belles robes. Ce style inimitable, moderne mais à contre-courant des avant-gardes font de ses œuvres des témoignages captivants et émouvants de ce Paris perdu.

L’exposition retrace de manière chrono-thématique le parcours de l’artiste, de sa formation en Italie jusqu’à sa longue carrière parisienne. Elle met en évidence les liens de Boldini avec la société de son temps la mode et le luxe, les célébrités et l’aristocratie européenne, les modèles et les maîtresses, les artistes et les écrivains.

Informations pratiques
  • Musée du Petit Palais
  • Avenue Winston Churchill 75008 Paris
  • Du 29 mars 2022 au 24 juillet 2022