danse

Publié le lundi, 25 novembre 2019 à 09h38

Alessandro Sciarroni, TURNING, motion sickness version au Centquatre Paris

Par Marco Lotti

Un moment de Turning d'Alessandro Sciarroni

Alessandro Sciarroni et Merce Cunningham Turning motion sickness version / Winterbranch Ballet de l’Opéra de Lyon du 18 au 21 décembre 2019 à 20h30 (durée indicative : 1h10) dans le cadre du Portrait Merce Cunningham présenté par le Festival d’Automne à Paris, avec le Théâtre de la Ville

Alessandro SciarroniTourner est une action archétypale, qui vous reconnecte à tout l’univers, au sang que l’on a dans les veines, à l’infiniment petit comme à l’infiniment grand » Alessandro Sciarroni. Comme dans Folk(s), qui poussait la danse folklorique à son point d’implosion, Alessandro Sciarroni s’intéresse à la répétition en tant que limite. Depuis plusieurs années, le chorégraphe développe TURNING, un cycle créatif au long cours axé sur les migrations et leur impact en Europe et au Canada.

Le projet peut prendre diverses formes, chacune s’adaptant à l’espace qui l’accueille et aux individus qui la composent.Conçue spécialement pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, la variante TURNING _ motion sickness version mobilise onze danseurs, emportés durant près de 40 minutes dans un tournoiement intense aux profondes résonances.Intrigant croisement entre les derviches tourneurs et le ballet classique, cette pièce soumet les interprètes à un effort de maîtrise et d’endurance, indissociable d’une forme de lâcher-prise et d’assentiment à l’incontrôlable.

Distribution chorégraphie Alessandro Sciarroni, musique Yes Sœur !(Alexandre Bouvier et Grégoire Simon)avec onze danseurs et danseuses du Ballet de l’Opéra de Lyon lumières Sébastien Lefèvre costumes Ettore Lombardi.

Informations pratiques
  • Le Centquatre Paris
  • 5 rue Curial - 75019 Paris (M° Riquet, Stalingrad)
  • Du 18 au 21 décembre 2019 à 20h30