cinéma

Publié le vendredi, 26 janvier 2018 à 15h28

Il figlio Manuel, un film de Dario Albertini

Par Valentina Pasquali

Il figlio manuel - foto scena

Le 7 mars 2018 sortira en salles le dernier film de Dario Albertini, Il Figlio Manuel avec Andrea Lattanzi et Francesca Antonelli.

Manuel vient d’avoir 18 ans. Il est temps pour lui de quitter le foyer pour jeunes dans lequel il a vécu ces dernières années, depuis l’incarcération de sa mère. Mais la liberté retrouvée a un goût amer. Errant dans les rues de son quartier en banlieue de Rome, Manuel tente de devenir un adulte responsable. Pour que sa mère obtienne l’assignation à résidence, il doit prouver aux autorités qu’il peut veiller sur elle. Manuel pourra-t-il aider sa mère à retrouver sa liberté sans perdre la sienne ?

Dario Albertini est un artiste aux multiples talents: fils d'un musicien, il a composé la band son du film, il est acteur, cinéaste et documentariste. Et est à partir de son documentaire "La repubblica dei ragazzi" qu'il a réalisé son dernier film, une sorte de développement dans la fiction.

A propos de "Il figlio, Manuel" Albertini dit: ... "LA REPUBBLICA DEI RAGAZZI évoque la naissance, dans l’immédiat après- guerre, d’une structure à 70 kilomètres de Rome, faite pour accueillir les enfants sans famille, orphelins de guerre. Le film montre l’évolution de cette institution, l’accueil des jeunes, leur vie dans cette grande maison de famille.

Je suis resté plus de deux ans à observer ce lieu et je me suis rendu compte que le moment où les adolescents le quittaient était très important. Ils doivent partir et affronter le monde. Je n’étais pas allé au bout de ce sujet dans mon documentaire et j’ai choisi d’en faire le sujet de ma première fiction. J’ai écrit le scénario avec Simone Ranucci, qui est romancier, et dont c’est la première expérience scénaristique. Nous sommes partis d’histoires vraies, que nous a racontées le directeur de l’Institut.

Ce qui m’intéressait, c’était le sentiment de confusion, d’égarement des pensionnaires à leur sortie et je voulais que ce soient les silences de Manuel qui le racontent. À partir d’une histoire vraie, nous avons tracé notre chemin jusqu’à la dernière version du scénario : le film est entièrement une fiction."

Informations pratiques
  • Sortie nationale 7 mars

Jeu-concours des places à gagner   réservé aux abonnés à notre lettre
(pour participer au concours,  cliquez sur ce lien et répondez aux trois questions)