Nanni Loy

Viva l'Italia. La collection des grands classiques italiens.

Viva l'Italia. Classiques italiens en DVD Entre le 3 octobre 2017 et le 7 novembre 2017, 5 classiques du cinéma italien, dont deux de Ermanno Olmi sortiront en DVD chez Tamasa distribution. Un jeu-concours sur notre site vous permettra de gagner des DVD. Giorni Contati de Elio Preti, Il Vigile de Luigi Zampa et Détenu en attente de jugement de Nanni Loy seront disponible dans les bacs dès le 3 octobre. Vous pourrez vous procurer Il Posto et Les fiancés d’Ermanno Olmi à partir du 7...

Détenu en attente de jugement de Nanni Loy en copie neuve

Détenu en attente de jugement - une scène du film Tamasa distribution nous a habitués à revoir des vieux films italiens oubliés. Après Il Vigile et Il Posto, pour ne citer que les derniers, voici un chef d’œuvre de Nanni Loy : Détenu en attente de jugement. Dans ce film, qui sortira en salle le 26 avril 2017 en copie restaurée, l’interprétation d’Alberto Sordi est magistrale. Il sera d'ailleurs primé au Festival de Berlin avec L'Ours d'Argent du Meilleur Acteur. Giuseppe Di Noi est géomètre et...

Un Noël sous le signe d’Alberto Sordi

Alberto Sordi, un comédien drôle mais « pas que », ici dans La plus belle soirée de ma vie d’Ettore Scola.
(Crédit photo : Allociné) Le comédien romain, grand nom de la comédie italienne, est à l’honneur dans un très beau coffret DVD édité par Tamasa Distribution. Cinq films, de L’Agent à L’Argent de la vieille en passant notamment par Mafioso, font revivre la carrière de celui qui fut l’archétype de l’Italien Moyen par excellence. Avec Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman ou encore Nino Manfredi, il était l’un des piliers de l’Age d’Or du cinéma italien. En plus d’une...

Regards du cinéma sur la société italienne

Affiche du film Le Lit conjugal La caractéristique principale du cinéma italien est que ses réalisateurs ont toujours porté une attention critique à l’égard de la société. On peut toutefois écarter le cinéma des”téléphones blancs” de la période fasciste, encore qu’il faudrait ana- lyser plus finement cette production. Ainsi, le “Néron” de Ettore Petrolini, qui était une satire sophistiquée de Mussolini, ne fut pas censuré. Et il ne faut pas oublier que ce dernier soutint la...