Cafés et glaciers

Pasticceria Simona, la face sucrée de la Botte

Par Stefano Palombari

Pasticceria Simona - devanture

La toute récente ouverture de ce lieu de délices comble une lacune. Si les bonnes tables transalpines à Paris sont de plus en plus nombreuses, aucun lieu n’était consacré au versant sucré de la gastronomie transalpine. Pour sensibiliser les esprits, voilà 6 ans, L’Italie à Paris, en partenariat avec le club Criollo, avait lancé Dolce, une opération vouée à la promotion du dessert italien auprès du public français. L’ouverture en 2021 de la Pasticceria Simona ne peut donc que nous réjouir.

La rue Mandar, une rue piétonne, où nichait jadis l’excellent restaurant Rossi & Co, est très agréable. La petite terrasse à l’extérieur permet de profiter de votre petit déjeuner à l’italienne sans être dérangé par le passage incessant des véhicules.

Cornetto à la crème pasticcera

Cappuccino et cornetto sont les ingrédients indispensables pour un petit-déjeuner comme il faut. Le cornetto (1,90 €), ici nommé maladroitement « croissant farci », est vraiment excellent. Le cornetto de Simona, rigoureusement fait maison, est servi fourré, au choix, à la crème pâtissière, crème à la pistache ou au chocolat. Un sans faute ! La crème est onctueuse et sagement sucrée.

Cornetto à la crème de pistache

Le cappuccino (2,60 €) est lui aussi réalisé dans les règles de l’art. Le caffè espresso, quant à lui est proposé à 1,80 €. Le café utilisé par Simona est le Vergnano un excellent café du Piémont. Simona propose plusieurs « fondamentaux » de la pâtisserie transalpine, ce qu’on appelle communément en Italie « le paste » (ce qui n’a rien à voir avec « la pasta », les pâtes) : cannolo, les zeppole di San Giuseppe, le babà napolitain (3,50 €/pièce) mais également des gâteaux comme la torta mimosa ou la pastiera napoletana... et bientôt aussi de la glace artisanale.

Si vous préférez le salé, chez Simona vous pouvez manger également de la focaccia genovese, des tramezzini, dei panini et des sfogliatelle salées (entre 3 et 7,90 €).

La Pasticceria Simona est le lieu qui manquait. Son petit-déjeuner est dépaysant. Avec le soleil, on se sent vite transporté dans la ruelle discrète d’une ville italienne. La qualité est au rendez-vous et les prix sont plus que corrects.

Le paste de la pasticceria Simona

Publié le samedi, 5 juin 2021 à 10h17

Informations pratiques
  • Pasticceria Simona
  • 8 rue Mandar - 75002 Paris. Tél. 06 24 40 86 15
  • Fermé le lundi

Réagissez

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.