art et artisanat

Publié le lundi, 4 mars 2019 à 14h08

“Peinture et photographie“ avec les images de Luigi Ghirri, William Klein, Lek & Sowat et Joel Meyerowitz

Par Karima Romdane

Luigi Ghirri- couverture

La Galerie Polka présente jusqu'au 16 mars une exposition sur la "Peinture et photographie" avec des images de l'artiste italien Luigi Ghirri présenté également au Jeu de Paume qui lui consacre une rétrospective Cartes et territoires

A sa création il y a 180 ans, la photographie a subi la crainte et la moquerie de la peinture qui pouvait se targuer d’une sagesse infinie et d’un âge immémorial de 40.000 ans. L’image en chambre obscure n’était que bien peu de choses. Au mieux un outil, une machine de reproduction du réel et de l’oeuvre d’art. Un monstre sans créateur, un miroir passif capable d’effacer toutes les subtilités de la créativité tout en les multipliant à l’infini. Ses ambitions faisaient rire les vrais artistes et mêmes les copistes. Ingratitude ? Fascination ? Craintes légitimes. Face au pouvoir total et destructeur de l’image daguerrienne.

Mais les artisans nés après cette invention ont aussi tôt compris qu’il était possible de photographier à partir de la peinture et de peindre à partir de la photographie pour s’éloigner du réel et plonger dans d’autres fantaisies. Comme une sorte de retour de bâton, c’est l’une des voies que le médium a emprunté pour dépasser le quotidien, la transparente mécanique de la reproduction des oeuvres peintes, l’industrie des images, la publicité. Pour dépasser l’entendement et l’imagination.

Cette exposition réfléchit aux enjeux et aux conséquences d’une rencontre entre peinture et photographie. Elle se défait de la figure du peintre-photographe pour observer celle du photographe-peintre. Elle traverse l’histoire et la géographie, l’espace et le temps, et voyage entre trois univers : celui de la photo dans l’atelier du peintre (Luigi Ghirri dans les ateliers de Morandi à Grizzona et Bologne, Joel Meyerowitz dans celui de Cézanne à Aix-en-Provence), celui de la peinture dans l’atelier du photographe (William Klein, l’élève de Fernand Léger, célèbre pour ses contacts-peints) et celui de la chimie déguisée en pinceau dans la chambre noire (Lek et Sowat avec Yves Marchand & Romain Meffre). Une nouvelle expérience matérielle de la photographie se dévoile ici grâce au logiciel de la peinture.

Informations pratiques
  • Polka Galerie
  • Cour de Venise - 12, Rue Saint-Gilles, 75003 Paris (M° Chemin Vert, Saint-Paul). Tél. 01 76 21 41 30
  • Entrée libre
  • jusqu'au 16 mars 2019