livres

Publié le samedi, 20 juin 2020 à 10h39

Les Souterrains de Notre Dame de Barbara Frale

Par Riccardo Borghesi

Les Souterrains de Notre Dame - couverture

Barbara Frale est un personnage controversé dans le domaine de l'historiographie médiévale. De solide formation scientifique, elle a consacré la majeure partie de ses études à l’histoire des Templiers (célèbre son essai publié aussi en France en 2008).

L'hypothèse qu'elle a proposé dans "la Sindone di Gesù" ("Le Saint- Suaire de Jesus") de 2009, selon laquelle le fameux Baphomet des Templiers n'était rien d'autre que le Saint-Suaire de Turin, a fait sensation mais aussi généré un scepticisme hostile dans le monde des études médiévistes.

Si d'un point de vue scientifique son travail ne fait pas l'unanimité, son activité de vulgarisatrice est au contraire reconnue par tous. En témoignent les nombreuses publications et les régulières apparitions télévisées.
Alors quel meilleur moyen que la fiction romanesque pour se libérer des contraintes strictes de la science, et laisser place aux hypothèses plausibles mais invérifiables ?

Les Souterrains de Notre-Dame est donc un roman historique, mais avec une grande part de liberté narrative. On ne parle pas ici directement des Templiers, mais des personnages dont le conflit a été à l’origine de leur fin tragique : le Pape Boniface VIII et le roi de France Philippe le Bel.

A leur côté toute une cohorte de personnages, pour la plupart ayant vraiment existé comme Dante Alighieri ou Arnaud de Villanova, qui racontent un monde violent, raffiné et profondément symbolique, que nous pensons connaître, mais dont finalement nous savons très peu.

L’habileté de Frale à reconstituer les tourments et les faiblesses des personnages est remarquable, ainsi que le lien que l’on perçoit entre le récit et la documentation historique (même si une bibliographie en annexe aurait été la bienvenue). Et les histoires racontées sont si surprenantes, les personnages si extrêmes qu'ils poussent le lecteur à se demander à chaque passage ce qui relève de l’histoire ou de l’imagination de l’auteur.

PS1 : Pour nous, les Toscans, voir notre héros national Dante Alighieri en figurant naïf et prétentieux, peut créer un inconfortable malaise. Mais il est vrai que s'attaquer aux mythes est une tâche de l'histoire, pour autant qu'il s'agisse d'histoire et non d'imagination.

PS2: les pages qui décrivent le Paris du XIVe siècle, ville aux mille églises, ponts couverts et ruelles malodorantes et grouillantes de vie, nous poussent une fois de plus, en amoureux des vieux murs, à rêver d'un Paris médiéval intact, qui aurait survécu à l'Empire et aux Préfets assainisseurs.

Informations pratiques

Barbara Frale, Les Souterrains de Notre Dame, traduction de Michel Musolino, Cherche Midi éditeur, 22 €
Pour acheter le livre, cliquez sur l'image ci-dessous