art et artisanat

Publié le samedi, 26 janvier 2019 à 12h40

Collages, une exposition de Valentina Vestroni à l'Espace Sorano

Par Karima Romdane

Valentina Vestroni - couverture

L'Espace Sorano de Vincennes accueille jusqu'au 8 février 2019, l'exposition "Collages" de l'artiste italienne Valentina Vestroni. Valentina Vestroni est née à Rome, où elle s’est spécialisée en littérature. Elle a cultivé sa passion artistique en travaillant dans des ateliers d’artistes plasticiens où elle a expérimenté plusieurs techniques, notamment la peinture. Finalement, depuis 2007, elle a choisi le collage comme langage expressif privilégié. Ses œuvres ont été exposées dans plusieurs galeries italiennes ; celle-ci est sa première exposition à Paris. Tous ses travaux sont réalisés en papier sur différents supports.

"Après avoir exploité différentes techniques artistiques, je me suis consacrée au collage, déclinant cette technique de plusieurs façons : de l’abstraction (où le papier n’a autre fonction que celle d’une palette de couleurs et où l’ambiguïté visuelle entre collage et peinture est maximale), jusqu’à des solutions plus figuratives (grâce à un choix d’images issues notamment du domaine de l’architecture et du design).

Le collage est une hétérotopie, pour utiliser le terme de Foucault : sa fascination vient de sa capacité à rapprocher et à condenser des univers distants, voire incohérents. Il s’agit d’une démarche qui est propre au mécanisme onirique: celle de rassembler des matériaux morcelés, décousus et apparemment dépourvus de sens, pour en faire une narration qui, au contraire, possède ses propres significations.

Mais dans mon travail le choix du collage s’associe plus que tout à un discours ontologique sur l’âme humaine. Car la spécificité de cette technique réside dans la déchirure : l’effort existentiel de tout un chacun ne consiste-t-il pas justement en une quête d’unité malgré la déchirure ? Être, c’est se déconstruire et donner une forme à ses fragments, façonner un tableau harmonique qui tienne compte de la blessure, de la faille, du point de coupure; récolter les morceaux, juxtaposer chaque pièce, saisir la beauté dans la violence du conflit. Aussi lisse sera la matière du tableau, aussi homogène sera l’image, aussi compacte sera le magma des couleurs, le collage est toujours le fruit du déchirement. Chacun de nous est un collage."

Informations pratiques
  • Espace Sorano
  • 16 rue Charles Pathé 94300 Vincennes (M° Bérault, Château de Vincennes). Tél. 01 43 74 73 74
  • Jusqu'au 8 février 2019, lundi au vendredi de 9h à 22h, samedi de 9h à 19h (sauf événement), dimanche de 12h30 à 19h