cinéma

Publié le lundi, 11 février 2019 à 14h16

« Il resto di niente » : Naples et le poids de l’histoire, entre révolution et restauration

Par Italo Parigi

Une scène du film Il resto di niente

L'Institut culturel italien vous donne rendez-vous le jeudi 14 février 2019 à 19h pour continuer la réflexion sur la ville de Naples. Les spécialistes qui animeront le débat tenteront de faire la part des choses entre lieux communs, mythologie et réalité. La table ronde sera suivie de la projection du film Il resto di Niente de Antonietta De Lillo.

Ville imaginée et fantasmée avant même d’être connue, Naples jouit et souffre d’une vision préconçue qui se traduit souvent par des stéréotypes, des simplifications, des mythes. Naples n’est cependant pas une ville comme les autres, ainsi que le démontre son histoire passée et récente.

Trois connaisseurs de la ville, Paolo Macry, auteur de Napoli. Nostalgia di domani (Il Mulino, 2018), Mélanie Traversier, maître de conférences en histoire à l’Université de Lille, co-directrice de l’ouvrage Le royaume de Naples à l’heure française (Septentrion, 2018), et Antonietta De Lillo, réalisatrice du film Il resto di niente, nous donneront à voir les nerfs profonds de la ville et nous plongeront dans son corps mobile et pragmatique, pauvre et riche à la fois.

La discussion sera suivie de la projection d’Il resto di niente . Le film dresse le portrait d’Eleonora de Fonseca Pimentel et de son engagement au moment de la révolution napolitaine de 1799. Le film a été présenté hors compétition à la Mostra de Venise et a reçu le prix Flaiano de la mise en scène et de l’interprétation féminine pour le jeu de Maria de Medeiros.

Informations pratiques
  • Institut culturel italien
  • 50, rue de Varenne - 75007 Paris
  • Le jeudi 14 février 2019 à 19h