théâtre

Publié le dimanche, 10 septembre 2017 à 10h06

De Pékin à Lampedusa de et par Gilbert Ponté au théâtre Essaïon

Par Stefano Palombari

Malyka R. Johany dans une scène de De Pékin à Lampedusa

Gilbert Ponté met en scène, jusqu'au mois de janvier 2018, l'histoire dramatique de la jeune Samia Yuzuf Omar, à qui l'écrivain Giuseppe Catozzella avait déjà consacré le magnifique roman Ne me dit pas que tu as peur. L'histoire de Samia Yuzuf Omar, jeune athlète somalienne, témoigne d'une actualité douloureuse, celle des migrants.

Au prix d’énormes sacrifices, Samia réussit à intégrer l’équipe d’athlétisme qui représentera la Somalie aux Jeux Olympiques de Pékin. A son retour, méprisée par les autorités dans son pays qui l’empêchent de s’entraîner, elle décide de faire le "grand voyage".

Elle n’atteindra jamais les côtes italiennes. Elle meurt en 2012 dans un canot pneumatique en Méditerranée. Malyka R. Johany est formidable car elle nous fait vivre et voyager dans cet enfer mais également nous fait partager les moments de joie de son personnage. Son interprétation, qu’elle nourrit également par son corps et par ses chansons, est fascinante. Théâtres.com

Nous signalons également la reprise de la pièce Michael Kohlhaas, l'homme révolté, adapté par Marco Baliani avec Gilbert Ponté, du 17 octobre 2017 au 23 janvier 2018 toujours au théâtre Essaïon.

Informations pratiques
  • Théâtre Essaïon
  • 6 Rue Pierre au Lard - 75004 Paris
  • Jusqu'au 9 janvienr 2018