restaurants

Come a casa

Par Rédaction

Come a casa - bonbons ricotta épinards

C'est toujours un plaisir de déjeuner dans ce petit restaurant. Bonne ambiance, bons produits, bons vins... pour un prix plus que raisonnable.

Formule à midi 18 €. Salade de saison "gourmande", en entrée, avec burrata et aubergines grillées. Ensuite, des caramelline, pâtes farcies ricotta et épinards en forme de bonbons, avec sauce tomate et mozzarella légèrement fondue. Le tout accompagné d'un verre d'arneis du Piémont (5 €), un vin absolument excellent.





Article du 21 février 2014

Le décor de cette salle minuscule qui peut accueillir à peine une vingtaine de personnes est très composite et vintage, le butin de plusieurs vide-greniers. L'ensemble est très harmonieux et cosy. Une bonne odeur de cuisine aidant, on s'y sent vraiment bien, come a casa. Les jeunes italiens, des Toscans et des Romains, qui gèrent le restaurant sont très accueillants, toujours souriants et attentionnés... bref des hôtes parfaits.

En guise d’accueil, de savoureux amuse-bouche sont servis. Comme à la maison, peu de choix dans le menu (seulement quelques plats et un plat du jour) mais les ingrédients sont tous de première qualité.

Les planches de fromages (notamment ceux d'Ombrie) et de charcuterie sont un bon aperçu des meilleurs produits de l'Italie centrale. Les spaghetti al merluzzo (cabillaud), plat du jour (16 €) sont à la fois très délicats et goûteux. Les spaghetti, à la cuisson parfaite, sont de toute vraisemblance faits maison ou c’est au moins un artisan qui les a confectionnés...

Les lasagne végétariennes (14 €), dont l’assaisonnement change chaque soir ne sont pas en reste. Celles que nous avons goûtées étaient au pesto. Elles sont légères et savoureuses. La parmigiana (15 €), gratin d’aubergines à la mozzarella, tomates et parmesan servie avec une salade de roquette et de tomates cerises se révèle tout aussi probante avec des produits de qualité et une cuisson soignée.

Pour les desserts, pas beaucoup de choix non plus mais ils sont tous gourmands et copieux. Le tiramisù (7 €) est très bon et servi dans des gros pots où d'antan on préparait les conserves de tomates pour l'hiver. Les cantuccini (biscuits secs à l’amande, spécialités de la Toscane) sont servis avec une onctueuse crème au mascarpone et un petit verre de vin santo, vin doux (9 €).

Nous avons accompagné notre repas d'une bonne bouteille de morellino di scansano (24 €), un vin toscan qui déçoit rarement (d’ailleurs la carte n’est composée que d’un bel assortiment d’étiquettes toscanes….avis aux amateurs !).

Bref, un sans faute : Come a casa est un petit restaurant authentique, où on se sent bien et où on mange avec plaisir des mets pas banals. Et tout ça, sans se ruiner.

Publié le mardi, 11 juillet 2017 à 15h32

Informations pratiques
Come a casa
7, rue Pache - 75011 Paris (M° Voltaire)
Tél. 01 77 15 08 19
Ouverture : fermé le dimanche

Réactions :

1. Le vendredi, 10 janvier 2014, 14h27 par willy :

Merci pour cette adresse, dommage que les plats ne soient pas vraiment de saison!! Aubergines, pesto ( il est où le basilic???), tomates cerises, passons sur la roquette, ces ingrédients ne peuvent pas être de première qualité parce qu'iis ne se truvent pas naturellement en hiver. Je suis certain que la façon dont ces plats sont cuisinés font oublier certains détails. Mais c'est correct de bien faire jusqu'au bout!

2. Le vendredi, 24 avril 2015, 15h04 par Iggyzen :

Adresse très intéressante. Petit boui-boui sympa à deux pas de Nation, au cadre rustique. La cuisine y est faite derrière leur petite cuisine américaine où les trois protagonistes se bousculent un peu.
Les entrées sont très bonnes, leur choix de produits sûr. Nous avons aimé la sélection de Pecorino tous aussi bons les uns que les autres. La Burattina était très agréable en douce (je regrette un peu la quantité d'huile d'olive dans laquelle elle baignait). La sélection de charcuterie pertinente. Pourtant pas un grand amateur ni un fin connaisseur, je me suis régalé (la mortadelle vous fera oublier les infâmies vendues dans les commerces de détail). Les tranches de jambon toscan sont finement tranchées en chiffonade sur place.
Les plats sont eux moins extraordinaires, même s'ils restent agréables. Les gnocchi de pomme de terre (sans doute un mélange de blé et de pomme de terre) sont doux et fondants, mais leur saveur peu prononcée. Annoncés avec une sauce tomate-basilic, on se rend compte qu'il n'y a pas vraiment de sauve, mais quelques tomates cerise et du basilic sous des copeaux de parmesan. Les lasagne végétariennes manquaient de caractère et les pommes de terre étaient de trop. Il manquait un bon légume du jardin, que ce soit l'aubergine facile à incorporer en tranches (même si ce n'est pas très original), ou bien de la courgette. La crème d'asperge avec les champignons était bonne.
Les desserts étaient plus communs. La tarte à la ricotta et aux poires était trop sucré ("à la française") avec finalement assez peu de poire, la panna cotta était simple mais délicieuse avec une confiture d'abricots à l'ancienne. Le tiramisù assez bon et copieux, mais ej l'ai trouvé trop sucré pour mon goût.
Le personnel italien vous accueille bien. Il n'y a pas de formule dans le menu, donc les prix restent très élevés : 37€ en moyenne. Même si les produits sont d'excellentne qualité, on s'attend tout de même à un tarif plus proche des 27€.
Ce restaurant reste une très bonne adresse comparée au commun de la plupart des restaurants italiens.

Réagissez

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.