mise à jour : 06-08-2009 10:43:51
actualités italiennes

Littérature italienne

New thing excellent roman du collectif Wu Ming

New thing excellent roman du collectif Wu Ming

Métailié Parution : 23 août 2007

achetez avec réduction sur Fnac.com

fiche livres  

Révolution en musique

Une série de meurtres secoue Brooklyn. Des jazzmen de la new thing, le free jazz, mouvance avant-gardiste du jazz, sont assassinés par un inconnu que tout le monde dans la communauté commence à appeler " Le Fils de Whiteman ". On est en 1967, l'Amérique est partagée entre d'un côté, la demande de plus en plus pressante du respect des droits des minorités et de l'autre, les bandes, groupes, organisations ultra réactionnaires pour la sauvegarde des valeurs traditionnelles du pays. La nouvelle musique fait confusion, casse les règles ancestrales de la mélodie, et cela s'ajoute au danger constitué par " les chevelus " avec leurs manifestations antipatriotiques contre la guerre au Vietnam. Il y a de quoi inquiéter la " middle " et " upper " class blanche américaine.
La tension entre les communautés est donc palpable. Les noirs ne croient plus en la justice d'un pays qui n'a jamais cessé de les stigmatiser. Ils croient même la police de mèche avec le meurtrier. Des crimes racistes couverts par les institutions blanches. Réalisé sous forme d'interview polyphonique, ou mieux à la manière du free jazz, où plusieurs personnages, dont les discours ne sont pas forcement accordés, se donnent le relais, ce livre est un petit chef-d'œuvre. La forme atypique de la narration n'ôte rien au plaisir de la lecture. Quant aux acteurs, entre une journaliste philosophe et un latino schizophrène, c'est une galerie de personnages hilarants, touchants, drôles, originaux, sans jamais être nullement caricaturaux…
Mais New thing est aussi un long et soigneux travail d'archive sur l'histoire peu glorieuse des Etats-Unis de cette époque, avec des clins d'œil à la notre d'époque, pas très glorieuse non plus, avec les fichiers d'Hoover et le Cointelpro du FBI, les violences policières vis à vis des minorités, notamment de celles qui s'organisaient pour faire respecter les droits civiques, comme le Black Panther Party, les infiltrations et les meurtres commis par la police, la naissance du concept de racisme institutionnel et la vie mouvementée de Kwame Ture, alias Stokely Carmichael… Tout ça est en toile de fond mais très bien intégré à l'histoire. Ce qui contribue à rendre ce roman passionnant aussi une mine d'informations, pour la plupart méconnues du grand public.

Stefano Palombari

1967, les États-Unis sont secoués par les troubles raciaux et les manifestations contre la guerre au Viêtnam. A New York, après la mort violente de quelques musiciens de l’avant-garde du jazz, les assassinats sont revendiqués par “ Le Fils de Whiteman ”. Agit-il pour son propre compte ou bien est-il un instrument de l’establishment ? Quarante ans plus tard, des rescapés racontent l’histoire de la jeune journaliste Sonia Langmut, disparue quelques semaines après avoir enquêté sur les faits.
Sur le fond, la montée du Black Power et de la new thing : le free-jazz de Albert Ayler, Archie Shepp, Bill Dixon, et de leur divinité tutélaire, John Coltrane, qui, sur le point de mourir pendant la période des meurtres, évoque sa vie, ses grandeurs et ses faiblesses.
Écrit sur un mode syncopé en plein accord avec son sujet, avec des échappées fantastiques, des vols d’oiseaux sur la ville, et le parler du ghetto, le récit réussit en peu de pages à restituer, derrière les discours de la révolte et les manipulations du pouvoir, la voix d’une époque tout entière. En savoir plus sur Wu Ming
Fiche livres

New thing

Auteur : Wu Ming
Traducteur : Serge Quadruppani
Éditeur : Métailié
Nombre de pages : 215
ISBN : 978-2-86424-618-3
Prix : 18 €
Parution : 23 août 2007

achetez avec réduction sur Fnac.com




abonnements

Creative commons