cinéma

Publié le samedi, 24 décembre 2016 à 09h17

Un Noël sous le signe d’Alberto Sordi

Par Antoine Le Fur

Alberto Sordi, un comédien drôle mais « pas que », ici dans La plus belle soirée de ma vie d’Ettore Scola.
(Crédit photo : Allociné)

Le comédien romain, grand nom de la comédie italienne, est à l’honneur dans un très beau coffret DVD édité par Tamasa Distribution. Cinq films, de L’Agent à L’Argent de la vieille en passant notamment par Mafioso, font revivre la carrière de celui qui fut l’archétype de l’Italien Moyen par excellence.

Avec Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman ou encore Nino Manfredi, il était l’un des piliers de l’Age d’Or du cinéma italien. En plus d’une centaine de films, Alberto Sordi a donné naissance à toute une galerie de personnages typiques de la comédie à l’italienne, immortalisés sous la caméra de cinéastes prestigieux tels que Federico Fellini, Dino Risi, Luigi Comencini ou Ettore Scola. Une très belle carrière en Italie mais également à l’étranger sous la direction de réalisateurs comme Jean-Pierre Mocky ou Guy Hamilton.

Proposé un condensé de la filmographie de l’acteur italien, tel est ce que nous propose l’éditeur Tamasa Distribution dans un beau coffret de cinq films, sous-titré L’Albertone. Au menu, le classique L’Agent (Il Vigile) de Luigi Zampa, récemment ressorti sous copie restaurée. Dans ce film de 1960, Alberto Sordi incarne un policier dont l’excès de zèle va avoir de fâcheuses conséquences. Un protagoniste à l’image de la grande majorité des personnages interprétés par le comédien, qui à l’écran, a souvent incarné des hommes complètement dépassés par les événements. Dans Mafioso d’Alberto Lattuada, il a ainsi marqué les esprits dans le rôle de ce Monsieur tout le monde devant un beau jour commettre un meurtre pour le solde de la Mafia aux Etats-Unis.

Acteur comique et dramatique

S’il était très à l’aise dans la comédie, Alberto Sordi a également montré qu’il pouvait être à l’aise dans un registre davantage dramatique à l’image de son rôle de prisonnier condamné à tort dans Détenu en attente de jugement (Detenuto in attesa di giudizio) de Nanni Loy en 1971, également présenté dans ce coffret. Pour ce film explorant sans phare les rouages du système carcéral italien, le comédien a montré une facette de jeu qu’on ne lui connaissait pas et pour lequel il remporte l’Ours d’Or du Festival de Berlin. Outre ces trois films somme toute assez différents, on retrouve également les classiques Une vie difficile (Une vita difficile) de Dino Risi et L’Argent de la vieille (Lo scopone scientifico) réalisé par Luigi Comencini, dans lequel face à la star Bette Davis, il incarnait un facétieux prolétaire plumant une vieille dame pleine aux as.

Alors pour ceux qui auraient encore un cadeau de Noël à faire, ou tout simplement l’envie de redécouvrir la carrière de l’un des plus grands comédiens italiens, L’Albertone est pour vous.

Informations pratiques

Coffret Alberto Sordi, L'Albertone, Tamasa, 30 €